Elodie CHANTEPIE

Pas de commentaire

répond à mes questions.


Vouliez-vous devenir écrivain quand vous étiez petit ? À quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Petite, je ne voulais pas devenir écrivain… Mais vétérinaire, puis infirmière…. Même si j’ai commencé très tôt à écrire. Vers 8 ans, je crois, j’ai commencé à écrire une histoire, que je n’ai jamais terminé. Puis vers l’adolescence, j’ai composé plusieurs poésies. J’ai ensuite rédigé plusieurs fan fictions ( sur les séries NCIS, Esprits Criminels notamment ) quand j’avais une vingtaine d’années. Ce n’est qu’à partir de mes trente ans que je me suis lancée dans l’écriture d’un roman.


Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Dès l’enfance on m’a inculqué le respect des livres et le goût pour la lecture. J’ai toujours été très imaginative, alors je suppose que j’avais, moi aussi, envie de créer mes propres histoires et mon propre univers.


Y a-t-il des manuscrits que vous avez écrits, mais qui n’ont pas été publiés ? Pour quelle raison ?

Des manuscrits à proprement dit non. Mais tous les poèmes que j’ai écrits n’ont pas été publiés. Simplement parce que j’étais très jeune et qu’ils étaient assez intimes. J’écris principalement pour moi, cela ne m’est jamais venu à l’esprit. Je suppose que je n’avais également pas confiance en moi et que j’estimais qu’ils étaient de piètre qualité.


Être écrivain, c’est plus un métier ou une passion ?

Une passion, clairement. Je suis autoéditée. J’écris pour le plaisir et le bien-être que cela me procure. Je suis infirmière de profession…


Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

La lecture, les jeux vidéos et je me suis passionnée récemment par l’ère Viking, leur culture et leur mythologie. J’ai beaucoup lu sur ce sujet. Je pratique également la photographie en tant qu’amatrice. Je fais principalement de l’animalier.


Quels sont les bons et les mauvais côtés du métier d’auteur ?

En tant qu’autoéditée, les bons côtés sont la liberté d’écrire à son rythme, de choisir sa couverture, son titre, d’écrire sans censure. C’est un vrai plaisir. Les mauvais sont qu’on fait tout seul justement. Devoir corriger (même si j’ai été grandement aidée pour mon roman ) est très difficile. On ne voit pas toutes les erreurs, les incohérences, etc… Le pire est de devoir faire sa promo. Ce n’est vraiment pas évident d’avoir de la visibilité et de rencontrer son public. Il n’est pas aisé de sortir de sa sphère familiale et amicale.


Quelles sont vos habitudes d’écriture (lieu, moment de la journée, en musique) ?

J’écris toujours le soir, à partir de 20h30, et ce parfois jusqu’à minuit, quand je ne travaille pas le lendemain. J’ai une pièce dédiée, une chambre d’amis qui est devenue mon bureau. J’écris toujours en musique, principalement des groupes comme Wardruna, Heilung, Danheim ou Skald. Cela m’aide beaucoup pour trouver l’inspiration. Selon les scènes, je peux écouter du death metal. ( le métal étant mon genre de musique préféré.)


Quel est votre process d’écriture ? (plan, improvisation, recherches)

J’ai toujours un plan pour chaque chapitre. Mais bien souvent, d’autres idées viennent s’y greffer en cours d’écriture. Je dirais donc que c’est 50% plan et 50% impro. Régulièrement je suis si inspirée que je dois reléguer une bonne partie du plan d’un chapitre au suivant. J’effectue également des recherches. Habituellement, elles ont lieu avant l’écriture même du roman. Parfois en cours de rédaction, j’ai besoin de vérifier des informations ou besoin de plus d’éléments. Surtout pour les parties qui n’étaient pas initialement prévues dans le plan.


Où trouvez-vous votre inspiration ? Avez-vous des moments où l’inspiration ne vient pas ?

Je suis très souvent inspirée le matin sous la douche (lol). C’est un endroit où je réfléchis beaucoup. Parfois, c’est le soir, juste avant de m’endormir. Très rarement dans ma voiture, sur le trajet du travail. Bref, je suis presque toujours inspirée. Je n’ai jamais vraiment connu un moment où l’inspiration n’est pas venue. Disons qu’elle s’impose presque à moi.


Vos histoires sont-elles tirées de faits réels, d’anecdotes personnelles ?

En ce qui concerne les anecdotes personnelles, un peu pour le premier roman. Surtout pour un des personnages principaux, mais avec le recul, j’aurais fait différemment. En revanche, tous les lieux cités dans l’histoire existent vraiment. J’ai besoin d’avoir une touche de réalité. Ce sont des endroits devant lesquels je passe régulièrement.


Quel est le livre qui a été le plus difficile à écrire ? Et le plus simple ?

Pour le moment, je n’ai qu’un livre terminé à mon actif. Alors je ne peux pas vraiment répondre car je n’ai pas vraiment d’éléments de comparaison. Je suis en train d’écrire la suite. Cela me parait plus simple dans le sens où je n’avais aucune expérience pour le premier.


Avez-vous une préférence pour l’un des romans que vous avez écrits ? Si oui, lequel et pourquoi ?

À mesure que j’écris la suite de mon roman, je suis de plus en plus critique concernant le premier. De là à dire que je préfère celui en cours d’écriture, je ne sais pas, d’autant plus qu’il n’est pas tout à fait terminé.


Avez-vous déjà pensé à arrêter l’écriture ? Si oui, pourquoi ?

Non. J’ai toujours écrit.  La vie a fait que j’étais plus au moins productive. Mais j’y suis toujours revenue à un moment donné (souvent quand j’étais dans des périodes compliquées ).

J’ai pris conscience récemment que c’était un besoin presque vital, que cela m’apportait beaucoup de bien-être et d’épanouissement. (choses que je ne retrouve plus dans mon métier d’infirmière… mais c’est un autre sujet.) J’ai trop souvent muselé ma créativité et je pense que c’était une grosse erreur. C’est ma soupape de sécurité. J’ai besoin de m’évader de la réalité et de tout oublier. Écrire m’en donne la possibilité. Alors non, je n’ai jamais pensé à arrêter et je pense que je ne devrais jamais le faire. 


Avez-vous un ou des nouveau(x) projet(s) en cours ? Une idée de la date de sortie ?

Oui, comme je l’ai mentionné, j’écris actuellement la suite de mon premier roman. La rédaction est d’ailleurs presque terminée. Viendra ensuite l’étape des relectures, des bêtas lectures et de la correction. Il devra sortir d’ici juin 2021, je pense, soit un an après son prédécesseur. J’ai également deux autres projets de roman, ainsi qu’une nouvelle. L’un des romans a déjà une trame écrire bien définie. Je pense me mettre à l’écriture dès que j’aurais terminé mon manuscrit en cours. C’est un projet qui me tient à cœur et j’ai hâte de m’y atteler.


Un dernier commentaire ?

Je tenais d’abord à vous remercier à nouveau de m’avoir donné l’opportunité de répondre à cette interview. Ensuite, j’invite tous les lecteurs qui seraient intéressés par mon univers à jeter un coup d’œil à ma page auteure sur facebook.  J’y poste régulièrement des nouvelles concernant mes projets, mon avancée dans la rédaction de mon manuscrit, etc… Finalement, pour tous ceux qui auraient envie de se lancer dans l’écriture, lancez-vous. Cela fait un bien fou  !


BIBLIOGRAPHIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s