Joffrey SINET

Pas de commentaire

répond à mes questions.


Vouliez-vous devenir écrivain quand vous étiez petit ? À quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Jamais je n’ai songé petit à devenir « écrivain ». J’ai d’ailleurs beaucoup de mal à me qualifier « écrivain ». Je préfère le terme d’auteur car un écrivain est, selon moi, quelqu’un de grand renom et qui possède une œuvre considérable. Je suis loin d’être un écrivain ! J’ai commencé à écrire des poèmes à l’adolescence. J’ai toujours aimé jouer avec les mots, les figures de style, les sonorités… Pour ce qui est des romans, ceci m’est venu sur le tard, il y a simplement quelques années. (Cinq-Six ans environ) 


Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

L’envie d’écrire m’est venue à la suite de mes nombreuses lectures. Après avoir lu toute la bibliographie de certains écrivains comme : Grangé, Thilliez, Chattam, Bussi… j’ai voulu essayer à mon tour. Pour me lancer un défi. C’est ensuite que je n’ai plus jamais lâché mon clavier. J’avais attrapé le virus de l’écriture…


Y a-t-il des manuscrits que vous avez écrits, mais qui n’ont pas été publiés ? Pour quelle raison ?

En effet, j’ai quelques manuscrits qui ne sont pas encore publiés. Ma première histoire ne le sera pas. Ou en tout cas, pas sous sa forme actuelle car je la juge bien trop mauvaise ! Sinon, les autres attendent patiemment leur heure !


Être écrivain, c’est plus un métier ou une passion ?

Très bonne question ! Je pense que les deux sont indissociables ! Le métier d’auteur est très exigeant ! C’est un vrai métier ! Cela demande beaucoup de discipline, de rigueur, et surtout de travail ! Les gens ne se figurent pas à quel point écrire un livre est fastidieux. Pourtant, à mon sens, vous ne pouvez pas écrire si vous n’êtes pas passionné par ce que vous faites. J’adore créer, inventer, écrire, réécrire, jusqu’à ce que je sois satisfait du résultat.  


Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

J’ai une autre passion, effectivement. Il s’agit du Poker. C’est un jeu auquel je joue en club depuis une quinzaine d’années même si à l’heure actuelle, je l’ai laissé de côté pour me consacrer à l’écriture. J’adore ce jeu qui demande beaucoup de réflexion, d’analyse, de patience. Je le considère même comme un sport car vous n’avez pas le droit à l’erreur en Texas Hold’em.


Quels sont les bons et les mauvais côtés du métier d’auteur ?

Les mauvais côtés sont qu’il est d’abord très chronophage. Écrire demande des mois, voire, des années. Quand l’inspiration vous prend, vous pouvez oublier tout le reste devant votre écran durant des heures et des heures. Ensuite, je suis autoédité donc la communication et la publicité sur les réseaux sociaux sont indispensables. Ça aussi exige un temps très conséquent. Néanmoins, écrire et parler de ses histoires est passionnant. Vous créez, vous rencontrez des gens formidables, vous apprenez des tas de choses. C’est réellement une aventure incroyable !


Quelles sont vos habitudes d’écriture (lieu, moment de la journée, en musique) ?

J’ai besoin de calme pour écrire sur mon ordinateur. Aussi, mon moment de la journée privilégié est le matin. Je suis beaucoup plus productif au chant du coq.


Quel est votre process d’écriture ? (plan, improvisation, recherches)

Le plus souvent, je fais quelques recherches en amont et je me mets à cogiter lorsqu’une idée ou un process me vient. Puis, je rédige un premier chapitre. Là, tout s’enchaine assez vite en règle générale. Je mets quelques semaines/mois pour écrire le premier jet. Je ne fais pas de plan. Je n’ai pas de fiches. Vient ensuite le temps de la réécriture ou je reprends absolument toutes mes lignes pour les peaufiner. Voilà le temps le plus long jusqu’à la version finale.


Où trouvez-vous votre inspiration ? Avez-vous des moments où l’inspiration ne vient pas ?

L’inspiration peut venir de n’importe quoi : d’un documentaire (c’est le cas pour « Intrication », mon premier roman). De situations ou d’évènements de la vie que je souhaite aborder (c’est le cas de « Le puits du fou »). Cela peut venir sans crier gare. Si je ne suis pas inspiré, je n’écris pas car je sais que le résultat serait mauvais.


Vos histoires sont-elles tirées de faits réels, d’anecdotes personnelles ?

À mon avis, il y a toujours une part de soi dans ses écrits. Rien ne vient de nulle part. Certaines anecdotes personnelles ou faits réels peuvent en effet m’inspirer. Bien sûr, en les adaptant à mon intrigue. Mes histoires ne sont pas autobiographiques à proprement parler.


Quel est le livre qui a été le plus difficile à écrire ? Et le plus simple ?

Le plus difficile a sans doute été le premier. Mais je ne peux pas en révéler la raison exacte, sinon cela gâcherait tout. Le plus facile fut le dernier car je savais exactement où je voulais aller et comment y aller.


Avez-vous une préférence pour l’un des romans que vous avez écrits ? Si oui, lequel et pourquoi ?

J’ai en effet une préférence pour mon dernier thriller : « Le puits du fou » car il compte beaucoup à mes yeux. Je souhaitais y aborder des thèmes qui me sont chers et qui sont plus profonds. Toutefois, j’ai une tendresse particulière pour « Intrication » car ce fut mon premier vrai roman.


Avez-vous déjà pensé à arrêter l’écriture ? Si oui, pourquoi ?

Non, jamais ! C’est parfois très dur et le chemin est parsemé d’embuches et de doutes. Cependant, en s’accrochant, on arrive à les dépasser. Il faut garder foi en son but.


Avez-vous un ou des nouveau(x) projet(s) en cours ? Une idée de la date de sortie ?

Oui, bien entendu. J’espère avant l’été. Ça devrait pouvoir être le cas !


Un dernier commentaire ?

Merci infiniment Élodie pour cette interview dans laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir à répondre. Cela, grâce à l’intelligence de vos questions. Amis lecteurs, hâte d’échanger avec vous !

Joffrey.


BIBLIOGRAPHIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s