NOUS NE GAGNERONS PAS CETTE GUERRE

Pas de commentaire

Maxime Morin

RESUME : 14 juillet 2016, attentat terroriste à Nice. Un poids lourd fonce dans la foule. Population abasourdie, autorités impuissantes, la nation va être la proie d’un second massacre, ciblant une crèche municipale.
Vingt-trois enfants et neuf membres du personnel, tous confrontés à des fanatiques. Pas de négociation possible, ceux-ci se déchaîneront dès leur arrivée. Tirs à vue, pistolets semi-automatiques et fusils d’assaut, jusqu’à l’intervention des unités d’élite, où ils déclencheront leurs explosifs.
Ce carnage, un homme va passer une nuit à s’en persuader.
Dix ans auparavant, il perdait sa fille et sa femme dans une tuerie où police comme justice avaient failli. Atteint du syndrome Asperger, et désormais en proie à une dépression sévère, il décide d’agir seul, et se rend sur les lieux.
Il est neuf heures lorsqu’un premier individu franchit les portes de la crèche.


Avis général

Dès les premières pages, l’auteur nous met dans l’ambiance. Une ambiance sombre, des faits sordides, je n’ai pas pu rester insensible. On découvre également celui qui sera le personnage principal et qui va nous raconter l’histoire, son histoire, j’ai été dans l’empathie tout au long de ma lecture, ce sentiment ne m’a jamais quitté, ainsi que le ressenti d’injustice. J’ai vraiment apprécié ce roman mais il est difficile de mettre des mots sur mon ressenti.


Les personnages

Un personnage qui reste pour moi énigmatique, mais cela ne m’a pas empêchée d’être à fond dans l’empathie et de ressentir de la peine pour lui face à l’histoire qu’il va nous conter et l’intrigue à laquelle il est mêlé. Cet autiste asperger possède un caractère bien spécial que l’on va découvrir au fil de la lecture, ce qui va énormément contribuer à construire l’intrigue.


La forme

L’intrigue nous ai raconté via le personnage principal, mêlant passé et présent dans les différents paragraphes, afin de mieux comprendre le personnage et ses actions présentes. Les paragraphes sont courts et permettent de maintenir le suspense, on regroupe petit à petit les éléments jusqu’au dénouement final, une fin complètement explosive et qu’à aucun moment on ne peut imaginer. Le fait que l’auteur mêle des faits réels à la fiction permet je pense de nous atteindre encore plus. J’ai dévoré ce livre avec un grand plaisir.


Le fond

On découvre un homme avec un triste passé, persuadé qu’un attentat atroce va se produire dans une crèche et il décide de s’en occuper seul. Il nous raconte comment il va comprendre ce qui doit se passer et comment il compte arrêter les fanatiques qui ont décidés de commettre cet attentat. Mais rien ne va se passer comme prévu, improvisation, suspense, et meurtres sont au cœur de cette intrigue surprenante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s