SURFACE

Olivier Norek

RÉSUMÉ : Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture.
Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier… Comment se reconstruire dans de telles conditions ?
Mais voilà que soudain, les squelettes des enfants disparus vingt-cinq ans plus tôt, enfermés dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier…


Avis général

Encore une belle surprise avec ce roman d’Olivier Norek, un livre étonnant, percutant, émouvant, et plein d’autres choses encore. J’ai adoré passer ce moment de lecture en compagnie de Noémie qui m’a beaucoup émue, du fait de son parcours difficile. J’ai tourné les pages sans vraiment m’en rendre compte, tellement prise dans l’intrigue, et la fin qui m’a totalement décontenancée. Cette histoire nous démontre bien qu’il ne faut pas se fier aux apparences et apprendre à connaître les personnes avant de les juger, et surtout que toute situation est surmontable si on le désire. Une belle leçon de vie, comme souvent avec les livres de cet auteur.


Les personnages

Noémie, blessée au visage et « défigurée » à la suite d’un tir reçu en pleine intervention, est une femme attachante malgré ses comportements parfois agressifs. Son histoire est émouvante et nous permet de ressentir une forte empathie tout au long de la lecture. Elle se révèle être finalement une femme forte et prête à tout pour mener son enquête jusqu’à sa résolution, quitte à mettre sa vie en péril. Une femme au caractère fort mais attachant.


La forme

La lecture de ce roman s’est révélée très agréable, fluide, les paragraphes étant bien organisés et permettant de nous tenir en haleine tout au long de l’intrigue. A travers le personnage de Noémie, l’auteur nous fait passer bon nombre d’émotions différentes. Mais nous ne manquons pas d’actions, de suspense et d’un brin d’amour, les éléments nécessaires pour la réussite d’un bon roman. Ce livre s’est révélé addictif et je l’ai dévoré en quelques heures seulement. Et pour courronner le tout, on découvre dans ce livre un message important, il ne faut jamais se fier aux apparences…


Le fond

Noémie, blessée au visage et défigurée à la suite d’une intervention, est envoyée dans un petit village. Mais au moment de partir, un corps est découvert et c’est la le commencement d’une enquête que tout le monde ne voit pas d’un très bon œil. Elle va plusieurs fois risquer sa vie, mais elle ne va rien lâcher pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire vieille de 25 ans. Mais qui a intérêt à ce que l’enquête n’aille pas jusqu’au bout ? C’est ce que Noémie va devoir découvrir….

Un avis sur « SURFACE »

Répondre à Vingt et une pages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :