LA CHAIR DE SA CHAIR

Claire Favan

RÉSUMÉ : Moira O’Donnell c’est, derrière le feu des boucles rousses et l’énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l’eau. C’est une vie d’adulte démarrée trop tôt. Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir. Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé. C’est une culpabilité sans fin.
Moira O’Donnell, c’est la solitude d’une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort. Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d’autres projets pour elle… Et un problème n’arrivant jamais seul, l’équilibre précaire qu’elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.


Avis général

Après une panne de lecture, je me suis lancé sans grande conviction dans ce roman. Mais finalement et contre toute attente, j’ai réussi à me laisser embarquer dans l’intrigue qui s’est avérée passionnante, pleine de suspense et d’émotions. J’ai vraiment accroché, même si j’ai été un peu déçue, non pas par le livre en lui même, mais après avoir suivi avec passion les personnages, je m’étais largement imaginé une autre fin pour eux. Mais dans l’ensemble, j’ai vraiment adoré ce roman que je recommande vivement. Suivre l’histoire de Moira, de ses enfants et de Bruce fût un moment agréable. Ce n’est que le second que je lis de cette auteure, j’espère avoir le temps très vite de me lancer dans les précédents.


Les personnages

On découvre Moira, une mère de 3 enfants qui tente comme elle peut de subvenir à leurs besoins. Elle doit cumuler plusieurs petits boulots pour aider à payer le traitement de sa fille malade. On ne peut que ressentir de l’empathie pour cette mère courageuse, même si on est souvent pas d’accord avec ses choix, j’ai eu envie de la gronder plusieurs fois 🙂 J’ai également apprécié le personnage de Bruce, et il a gagné mon soutien du début à la fin. Le personnage de Peter est contradictoire, on a l’impression de l’aimer à certains moments mais il est très vite devenu détestable à mes yeux.


La forme

L’histoire est très bien menée, l’auteure a su nous monopoliser dès le départ, très vite l’action se met en place ainsi que le suspense. J’ai apprécié le livre scindé en deux parties qui a permis insuffler un nouveau rythme à l’intrigue. Les chapitres aussi permettent cela, je n’ai pas su lâcher le livre avant de l’avoir fini. C’est un livre qui nous fait ressentir plein d’émotions différentes et j’adore ça, avoir ce suspense constant. C’est déjà mon second livre de cette auteure et j’aime vraiment beaucoup sa plume.


Le fond

On suit l’histoire de Moira, une mère célibataire qui se bat constamment pour subvenir aux besoins de ces enfants. Heureusement que son aîné est la pour la soutenir et l’aider à la maison. Moira est une femme qui n’arrive pas à garder un homme, jusqu’au jour où elle va rencontrer Bruce, et toute sa vie va basculer. Ce qu’elle ne sait pas c’est que sa vie subit de nombreux rebondissements forcés depuis déjà un moment, mais elle ne voudra pas y croire. Qui veut du mal à Moira et sa famille ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :