VINGT-DEUX…VINGT-DEUX

Claude Vedder

RÉSUMÉ : 22:22. Strasbourg. Hôpital de Hautepierre, 17 décembre 2018. Patrick Laflayère est admis au service des urgences du docteur Desgenèses. Au même instant, Ann Cardobach, meinauvienne d’adoption, ressent une atroce douleur dans son corps. Les 3 alsaciens sont liés, sans le savoir encore, par cette heure miroir qui représente un danger mortel pour leurs personnes. Une entité éthérée supérieure et ses acolytes vont essayer de les guider vers une conscience parallèle augmentée qui leur permettrait de rester en vie et préserver l’équilibre universel. C’est sans compter sur la menace des Luciferanges, appelés aussi Angelucifers, qui sévissent dans tous les univers.

« Un roman surnaturel à la sauce alsacienne ! »


Avis général

Je dois avouer que j’ai un avis très mitigé sur ce roman, mais la raison principale est qu’il ne fait pas partie de mes genres de prédilection. J’ai pour habitude de m’ouvrir à tous les styles quand ils me sont proposés mais pour certains, ça ne fonctionne pas, je n’accroche pas. Mon avis est donc à prendre à la légère, car pour une personne qui apprécie ce style de roman un peu surnaturel, je pense que ce livre à énormément de qualités. Les 3 personnages principaux sont plutôt agréable à suivre et l’organisation du livre très bien réfléchie. Vraiment pour les amoureux de ce style, ne passer pas à côté.


Les personnages

Trois personnages principaux nous sont présentés dans ce livre. Mais qu’est ce qui peut bien les réunir tous les trois. Tout d’abord Patrick , un homme comme un autre, avec une vie banale, vélo boulot dodo. Ensuite il y David, un médecin avec lui aussi une vie bien rangée. Et Ann, une jeune étudiante qui va nous accompagner un plus long moment. Trois personnes donc que je qualifierai d’ordinaires.


La forme

Ce livre est scindé en plusieurs parties, et les paragraphes vont nous aider à le comprendre. L’écriture est fluide, la lecture agréable. Pourtant j’ai l’impression d’être passée à côté de la moitié de l’intrigue car elle concerne un domaine qui m’est totalement inconnu et que j’ai eu du mal à comprendre. D’ailleurs malgré les explications finales, je ne suis pas en mesure de comprendre et d’expliquer tout ce que j’ai lu. Ce roman s’adresse donc à un public particulier qui s’intéresse au sujet particulier qu’à choisi l’auteur.


Le fond

Patrick, David et Ann sont tous les trois liés. Mais pourquoi et comment ? C’est ce que va tenter de découvrir Ann. Un mélange de Dame Blanche, d’ange gardien, d’angelucifers, que je n’ai pas bien saisi d’ailleurs. J’ai vraiment de la peine de ne pas avoir compris ce livre, et je m’en excuse auprès de l’auteur.

3 commentaires sur « VINGT-DEUX…VINGT-DEUX »

  1. On sent déjà à travers le résumé que ce livre a un univers particulier, et que par ce fait il ne s’adresse pas à tout le monde. C’est déjà bien d’avoir voulu tenter l’expérience et de nous le faire découvrir malgré ton ressenti 🙂

    J'aime

Répondre à Vedder Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :