L’OBSIDIENNE NOIRE

Pas de commentaire

Sylvie Grignon

RÉSUMÉ : L’arrivée fracassante d’une nouvelle série policière en compagnie de la commissaire Victoire Guinot.


Avis général

C’est avec plaisir que je me suis lancée dans ce roman dont l’intrigue se passe en partie dans le Berry, une région que je connais bien car habitant juste à côté. J’ai découvert des personnages attachants, surtout la commissaire Victoire Guinot avec qui je suis passée par plein d’émotions. J’ai beaucoup aimé le thème du livre, deux histoires parallèles… ou pas. L’enquête est passionnante, j’ai cru à plusieurs moments avoir découverts le tueur mais non, de nouveaux rebondissements venaient mettre fin à mes idées. Jusqu’aux dernières pages j’ai douté, vraiment bravo Sylvie pour ce roman avec lequel j’ai beaucoup accroché.


Les personnages

On rencontre dans ce roman plusieurs personnages, tous aussi attachants les uns que les autres. Tout d’abord la commissaire Victoire Guinot, une femme courageuse et pleine de conviction, elle ne va jamais rien lâcher pour suivre jusqu’au bout ses convictions. Un joli modèle pour nous les femmes. On va ensuite découvrir son nouveau coéquipier, le commandant Jean-Paul Albin, un personnage simple et agréable, il va former un super duo avec Victoire. Et puis nos 3 flics parisiens, anciens collègue de Victoire, Stéphanie, Anthony et le capitaine Gérard Masson. Toute cette petite équipe va tenter de mener à bien leur mission.


La forme

Ce roman est construit en plusieurs parties. Parties définies par les chapitres, ce qui permet de ne pas se perdre dans la lecture et suivre avec précisions l’intrigue. Il y a certains passages que je nommerai explicatifs et qui sont nécessaire pour comprendre l’histoire. Il y a aussi l’enquête de Victoire et Jean-Paul, et en parallèle, l’enquête de l’équipe parisienne. Tout ce petit monde va se retrouver à devoir travailler ensemble, mais pour quelle raison ? Qu’est ce qui peut bien relier des meurtres commis en région parisienne et des meurtres commis dans le Berry. La lecture de ce roman ainsi construit fut très fluide et agréable.


Le fond

Des meurtres sont commis dans plusieurs régions de France. La commissaire Guinot, mise au placard, va se retrouver malgré elle obligée d’enquêter sur les meurtres berruyers en compagnie du charmant commandant Albin. Son ancienne équipe parisienne, quant à elle, fait face à des meurtres qui ressemblent étrangement à ceux sur lesquels enquête Victoire. Comment et pourquoi tout ce petit monde va se retrouver à enquêter ensemble ?!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s