Isabelle CAYERE

Pas de commentaire

répond à mes questions.


Parlez-nous un peu de vous, qui êtes-vous ?

Je m’appelle Isabelle Cayéré. Je suis préparatrice en pharmacie de base et je suis quelqu’un qui vit la tête dans les nuages sans penser à demain. Je suis très honorée de faire partie des SCRIBOUILLARDS ET DES BATRACIENS. Ce sont deux groupes du second degré.


Vouliez-vous devenir écrivaine quand vous étiez petite ? À quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Petite, je voulais être « Nounou de bébés chimpanzés ». J’ai écrit vers l’adolescence mais n’ai partagé ce secret avec personne de peur de la moquerie.


Et qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

J’ai gagné un petit concours en parfumerie où il fallait déclarer sa flamme à un sérum, j’ai fini première sur 400. Ça a été « le » déclic…


Y’a-t-il des manuscrits qui n’ont pas été publiés ? Pour quelle raison ?

Tous mes manuscrits ont été publiés aux Éditions LIVRE ACTUALITÉ.


Pour vous l’écriture, c’est plutôt un métier ou une passion ?

Écrire est ma plus grande passion. C’est un exutoire qui me comble de bonheur.


Quels sont pour vous les bons côtés ? Et les mauvais ?

Les bons côtés : sortir de ma zone de confort car contrairement aux apparences je suis très timide. C’est comme un jeu, je connais mes limites alors je vais au-delà ! Les mauvais : se vendre. Je suis très limitée informatiquement, alors je fais avec.


Avez-vous des habitudes d’écriture ? Quelles sont-elles (lieu, moment de la journée, en musique) ?

J’aime écrire la nuit et dans le silence.


Avez-vous un process d’écriture ? Quel est-il ?

J’écris comme je parle. Je m’exprime dans un style spontané. Je ne fais aucun plan. C’est L’HUMOUR qui guide ma plume.


Où trouvez-vous votre inspiration ? Avez-vous des moments ou l’inspiration ne vient pas ?

Mon inspiration, je la puise dans des scènes du quotidien. J’aime les profils déjantés, excessifs. J’observe TOUT du matin au soir. J’adore RIRE alors je trouve de la matière partout. Non… Je ne connais pas la feuille blanche…


Vos histoires sont-elles tirées de faits réels, d’anecdotes personnelles ?

Mes histoires sont souvent tirées de faits réels mais pas que ! J’ai recours à la fiction aussi ainsi qu’aux parodies… Mes personnages principaux me ressemblent un peu, beaucoup, je dois le reconnaître. Il paraît que je suis barrée dans la vraie vie…


Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir ces sujets ?

J’aime aborder tous les sujets. Je n’ai pas de tabou. Mon vecteur de prédilection : La dérision et l’autodérision!!!! J’écris des choses en apparence légères mais qui ont une certaine profondeur pour ceux qui savent lire entre les lignes.


Y’a-t-il un livre qui a été plus difficile à écrire ? Et un plus simple ?

Le livre le plus dur à écrire a été « GITANES SANS FILTRE » car je me suis foutue à poil dans ce roman. Je suis pudique et là j’ai fait tomber toutes les barrières de l’intime. Ca m’a demandé un certain courage 🙂 Le plus simple : « TABLEAU ROSE POUR CRAIES BLEUES »….


Avez-vous une préférence pour l’un de vos romans ? Pourquoi ?

Mon roman préféré est le dernier « METAL, TAGAGA ET ROCK’N LOVE ». Pourquoi ? Parce-que je me suis ENFIN trouvée. Ce livre c’est MOI sans masque !


Êtes-vous satisfaite du « succès » de vos livres ?

Mon succès reste local et j’en suis très heureuse. Je ne suis pas quelqu’un d’ambitieuse. Je vis PLEINEMENT cette aventure littéraire. Je ne vais pas vous mentir quand j’ai un retour positif je suis contente, mais l’important pour moi est ailleurs ! J’ai rencontré des gens formidables, fait des salons complètement perchés. J’ai reçu beaucoup plus que ce que j’étais venue chercher.


Avez-vous déjà pensé à arrêter l’écriture ? Si oui, pourquoi ?

Je suis très liée à mon éditeur de cœur que j’adore (7ème collaboration) . Alors si un jour il arrête, ce jour là OUI Je renoncerai définitivement à l’écriture. Sans le moindre doute !!!!


Avez-vous un ou des nouveau(x) projet(s) en cours ? Une idée de la date de sortie ?

J’ai plusieurs projets en cours dont une pièce de théâtre entre autres. Fin d’année je reviendrai vers vous avec plein de surprises…


Autoédition ou maison d’édition ? Pourquoi ce choix ?

MAISON D’ÉDITION ! Parce-que j’ai trouvé en la personne de Mr Matthieu PAULO (LIVRE ACTUALITÉ) un Ami très bienveillant qui me suit depuis le début et qui me correspond (je n’ai pas un caractère facile 😅😅😅)


Parlez-nous de votre dernier roman (sujet, durée d’écriture, choix des personnages, date de sortie…) ?

Mon dernier roman s’appelle : « METAL, TAGAGA ET ROCK’N LOVE ». C’est une PARODIE SEXUELLE. Rien à voir avec 50 nuances de Grey. Il s’agit d’un dominant Antonin Cado représentant en sextoys, fauché comme les blés à la recherche de soumises. Manon est mariée et se fait royalement chier dans sa vie de couple. Elle va tenter cette aventure. Son mauvais caractère va lui jouer quelques tours. Les dialogues sont crus mais hilarants sans être vulgaires. Mes lecteurs rient énormément alors je suis comblée….


Quelle relation avez-vous avec les lecteurs ? Échangez-vous régulièrement avec eux ? Proposez-vous des services presse pour faire connaître vos romans ?

Mes rapports avec mes lecteurs se font par pigeon voyageur vu le niveau informatique. Je plaisante ! Ils font un retour sur les groupes de lecture ou sur mon mur… Je suis très ouverte à la critique. Je n’ai AUCUN problème avec ça….


Etes-vous présent sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ce choix ?

Je suis présente uniquement sur Facebook… J’aime également promouvoir mes ouvrages sur Atomic et Radio Luz parce-que les animateurs sont adorables tout simplement.


Vous écrivez mais aimez-vous lire également ? Si oui quel type de romans ? 

J’adore lire… PAGNOL est et restera mon auteur préféré parce- que j’ai eu ce genre d’enfance. Mais depuis que j’ai mis les pieds dans cet univers magique, j’ai renoncé quelque peu aux grandes pointures…. Pour me consacrer aux « petits » auteurs… Nil Borny, Gyome Carb, Jimmy Trapon, Virginie Sara Lou, Danino Garnault et Virginie Rouquette… Voilà ceux qui me régalent, Danika Lichtraëgger….


Quel livre auriez-vous aimé écrire ? Pourquoi ?

Le livre que j’aurais aimé écrire Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostang. Pourquoi ? Parce-que ce personnage me bouleverse et que je lui ressemble beaucoup.


Avez-vous d’autres passions ? 

J’ai d’autres passions : le jardinage (potager), m’occuper des animaux (j’en ai une vingtaine), aller au cinéma, le paranormal, la musique et RÊVER ! Je ne m’ennuie JAMAIS !!!!


Un dernier commentaire ?

Je vous remercie INFINIMENT de m’avoir interviewée déjà. Et puis je tiens à saluer un Pin’s Cantalou que j’aime profondément. Son nom: CÉLINE BOURBON.


CONTACTER L’AUTEUR

Profil Facebook : https://www.facebook.com/isabelle.cayere.50


BIBLIOGRAPHIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s