Marie-Pierre NADAL

Pas de commentaire

répond à mes questions.


Parlez-nous un peu de vous, qui êtes-vous ?

Je suis photographe de formation et ancienne pigiste. J’ai toujours aimé écrire et apprendre. Mais c’est à la suite d’un cancer que l’écriture s’est accrochée à moi et ne m’a plus lâchée. J’ai refusé de vivre dans la peur de la récidive. J’ai donc sublimé dans des histoires. Certifiée en Psychothérapie et criminologie, je me suis dit : pourquoi pas ? J’ai donc appliqué mais connaissances.


Vouliez-vous devenir écrivaine quand vous étiez petite ? À quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Pas du tout, mais je rêvais beaucoup. Enfant solitaire, je m’inventais des histoires, des aventures. Addicte au cinéma, fan d’horreurs en tous genres et surtout de thrillers psychologiques, j’ai acquis le goût du suspens et celui du rebondissement. Et puis, à l’âge adulte…j’ai commencé à lire Stephen King.


Et qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Mon cancer a été la mèche qui a fait exploser mon imagination latente. J’ai écrit la peur pour ne plus la vivre.


Y’a-t-il des manuscrits qui n’ont pas été publiés ? Pour quelle raison ?

Pour le moment, non.


Pour vous l’écriture, c’est plutôt un métier ou une passion ?

Sans conteste, une passion. J’écris avec mes tripes (sans mauvais jeu de mots). Si ce n’était « qu’un métier » je pense que la lassitude se ferait connaître et mes histoires perdraient de leur intensité. Mais c’est un avis personnel.


Quels sont pour vous les bons côtés ? Et les mauvais ?

Les bons côtés ? Le plaisir que cela procure. Ecrire est un exutoire, et j’ose le dire, une thérapie.

Les mauvais côtés ? Le stress que génère la page blanche et celui de ne pas être lu…


Avez-vous des habitudes d’écriture ? Quelles sont-elles (lieu, moment de la journée, en musique) ?

Je suis du matin. Je me lève tôt, le temps de me réveiller et de déguster un bon petit déjeuner, puis je me mets devant mon ordi dès 9h30, 10h au plus tard. J’écris dans mon salon où j’ai installé mon bureau. Je mets souvent de la musique qui bouge, ça stimule mes neurones. J’arrête au moment de déjeuner.


Avez-vous un process d’écriture ? Quel est-il ?

J’ai un cahier sur lequel je note la structure de mon roman, duquel je connais déjà la fin. J’écris donc son squelette, je liste les personnages avec leurs caractéristiques et surtout leurs défauts. Les personnages principaux doivent IMPERATIVEMENT se détacher des autres par leur singularité(s).

Je partage le cahier en deux parties, l’une pour le déroulement de l’histoire, au fur et à mesure de mes idées, et l’autre pour les expressions humoristiques que je compte insérer.

Je construis l’histoire sur ordinateur, par la suite.


Où trouvez-vous votre inspiration ? Avez-vous des moments ou l’inspiration ne vient pas ?

On peut trouver l’inspiration n’importe où, n’importe quand, la pioche est sans fin. Une phrase, une anecdote racontée par un ami qui devient la clé d’une scène à inventer, un événement, etc.

J’ai des moments de creux, bien évidement. Où seraient l’excitation et l’adrénaline alors ? lol


Vos histoires sont-elles tirées de faits réels, d’anecdotes personnelles ? 

Mon dieu, non ! J’écris des horreurs ! …quoi que….


Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir ces sujets ?

Le côté psychologique et les pathologies extrêmes. J’aime ce qui bouge, j’ai horreur de l’inertie, et pour le coup….je ne m’ennuie pas.


Y’a-t-il un livre qui a été plus difficile à écrire ? Et un plus simple ?

Le plus simple a été mon témoignage sur la maladie, je l’ai vécue, je connaissais parfaitement mon sujet.

Le plus difficile, jusqu’ici, je suis soulagée de vous dire aucun. Mais j’ai été aidée par un ancien inspecteur du 36 et d’un médecin psychiatre…donc…


Avez-vous une préférence pour l’un de vos romans ? Pourquoi ?

Oui, le premier, parce qu’il est le déclic.


Êtes-vous satisfaite du « succès » de vos livres ?

Je suis fière de mes bébés, comme une mère le serait de ses enfants.


Avez-vous déjà pensé à arrêter l’écriture ? Si oui, pourquoi ?

Jamais !


Avez-vous un ou des nouveau(x) projet(s) en cours ? Une idée de la date de sortie ?

La suite de PULSIONS sortira en décembre, j’en écris le troisième et dernier volet, en parallèle avec ELEANOR, un nouveau thriller.


Autoédition ou maison d’édition ? Pourquoi ce choix ?

La suite de PULSIONS sortira en décembre, j’en écris le troisième et dernier volet, en parallèle avec ELEANOR, un nouveau thriller.


Parlez-nous de votre dernier roman (sujet, durée d’écriture, choix des personnages, date de sortie…) ?

PULSIONS 2 sortira en décembre. Je l’ai écrit en six mois. C’est un sujet rouge plus que noir, car chargé d’hémoglobine.

Un tueur en série peu banal, recherché par deux enquêteurs non moins banals qui ont fait le chemin jusqu’à Cayenne. Le surnaturel aura sa place. Les protagonistes vont basculer dans les tréfonds de l’esprit humain et au-delà. J’ai choisi l’humour pour alléger l’horreur. Les expressions argotiques du jeune Josh donnent un relief aux dialogues très présents.


Quelle relation avez-vous avec les lecteurs ? Échangez-vous régulièrement avec eux ? Proposez-vous des services presse pour faire connaître vos romans ?

Mon agent s’occupe de tout. Eh oui, j’aime cette relation avec les lecteurs. Bien que timide, j’ose répondre à leurs questions et échanger avec eux. Je prends leurs critiques comme formation pour mes prochains écrits.


Etes-vous présente sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ce choix ?

Oui, bien sûr, il faut vivre avec son temps !


Vous écrivez mais aimez-vous lire également ? Si oui quel type de romans ? 

Pour bien écrire, il faut lire. Donc, oui, je lis. Uniquement des thrillers, je l’avoue. Ils sont les seuls à me faire vibrer et à m’enseigner…


Quel livre auriez-vous aimé écrire ? Pourquoi ?

Sans hésitation, « LA PART DES TENEBRES », de Monsieur Stephen King.

La relation étrange d’un écrivain avec son héros, ça me parle lol.


Avez-vous d’autres passions ?

La photo d’Art, mon métier.


Un dernier commentaire ?

Aucun, juste un grand merci à vous.


CONTACTER L’AUTEUR

Profil facebook : https://www.facebook.com/mpnadal

Site internet : https://www.mariepnadal.fr/


BIBLIOGRAPHIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s