L’OFFRANDE

Pas de commentaire

Daphné MILPIET

RÉSUMÉ :

À Caen, une femme est retrouvée assassinée, ses globes oculaires arrachés. L’ inspecteur, Ulysse Famel, prend en charge l’enquête, excité par son originalité. Lors d’une tentative de meurtre dont le mode opératoire est identique, le criminel est arrêté. Tout juste sorti de l’hôpital psychiatrique, « l’arracheur » terrorise la ville. Alors qu’il est aux mains des policiers, les crimes continuent. D’autres barbares ont-ils copié son style, ou n’agissait-il finalement pas seul ? Et pourquoi torturer les victimes ? Pourquoi prendre leurs yeux ? Ulysse mettra tout en œuvre pour arrêter cette série de meurtres, jusqu’à risquer la vie de sa famille et retrouver ses vieux démons. Arrivera-t-il à en sortir indemne ?


Avis général

J’ai découvert Daphné Milpiet grâce à son deuxième roman, L’offrande. Pour le résumé en quelques mots, c’est un roman simple, court, mais efficace, en gros il fait le job. Alors certes j’ai connu des romans avec plus de sang, plus de suspense ect, mais celui-ci m’a tout de même plus, un peu plus de légèreté parfois, ça ne fait pas de mal. Si je devais souligner un petit point négatif, ce serait peut-être la dernière partie qui m’a un peu déplu, je n’ai pas vraiment trouvé que cela donnait un sens supplémentaire à l’intrigue, et beaucoup de détails à mon avis « inutiles », sauf le final bien entendu. Dans l’ensemble c’est une lecture qui était agréable et qui m’a donné envie de lire le premier roman de cette auteure. Au cœur de l’intrigue, un inspecteur au caractère bien trempé mais avec une vie et un passé compliqué qui court après un tueur qui arrache les yeux de ses victimes. Tuer, mais pourquoi arracher les yeux, c’est ce qu’Ulysse Famel va devoir découvrir.


Les personnages

J’ai vraiment apprécié l’inspecteur Ulysse Famel, avec une vie actuelle compliquée, un esprit torturé et un passé plus que douloureux. Tout cela lui apporte un caractère bien trempé sans pour autant aller jusqu’au détestable au contraire, je pense qu’on ressent une grande empathie pour lui, d’autant plus qu’il va être touché personnellement. D’autres personnages sont plus ou moins importants à l’intrigue ou à l’histoire, certains agréables d’autres moins, mais petite mise en avant du second d’Ulysse que j’ai apprécié aussi, ce jeune bleu qui veut bien faire.


La forme

J’ai apprécié la plume de l’auteur, la lecture était simple mais agréable, comme déjà dit ce livre fait le job. J’ai néanmoins moins apprécié la dernière partie, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de détail par rapport au reste du livre, l’auteur s’est vraiment attardée sur cette partie, mais de mon avis, même si elle avait été plus courte, ça n’aurait pas du tout été gênant, au contraire car j’ai presque trouvé cela « ennuyant », total contraste avec le reste. Les trois quart du livre se lisent très vite et bien, mais gros stop sur la fin. Par contre le final est inattendu, on y pense sans se douter que c’est cette fin qui nous attend, et j’ai aimé cette surprise. Dans l’ensemble, ça reste quand même un très bon livre qui est très appréciable. Les romans longs ont parfois tendance à m’ennuyer alors ce type de roman court, j’aime beaucoup.


Le fond

Des meurtres sont perpétrés, mais la particularité du tueur est d’arracher les yeux de ses victimes. L’inspecteur Ulysse Famel qui vit une période compliquée va devoir trouver ce tueur si particulier, en plus d’être lui même impliqué. On suit donc une course folle pour trouver cet horrible assassin et délivrer Caen du mal….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s