JUILLET NOIR

Amélie De Lima

RÉSUMÉ : Lorsque les secrets enfouis remontent à la surface et que la soif de vengeance devient une obsession, tout dérape…
En 1961, une femme abandonne Patrick, un bébé estropié, devant les portes d’un orphelinat.
En 1979, Estelle, gynécologue dans une clinique du Nord de la France, est violée par un inconnu dans les toilettes d’une aire de repos, un soir de juillet.
Deux destinées aux antipodes, autant de coupables que de victimes. Et pourtant, au milieu du chaos, une seule trajectoire possible : celle de l’irrémissible.
Un thriller psychologique sur fond de scandale pharmaceutique et de corruption, inspiré de faits réels.


Avis général

J’ai eu la chance de pouvoir découvrir avant sa sortie officielle le dernière roman d’Amélie De Lima dans le cadre d’un service presse. J’ai découvert l’auteure avec « Dans ma maison sous terre », un roman que j’avais particulièrement apprécié, et il en fut totalement de même avec celui-ci. Même si les deux sont totalement différents.

Dans celui-ci, on découvre Estelle, une femme dont la vie est une catastrophe, et un jeune adulte, Patrick, qui cherche à tout prix à se venger… Ces deux personnages sont dans le sombre tout au long du livre, c’est vraiment un genre assez particulier mais que j’apprécie.

On est dès le départ et jusqu’à la fin dans une émotion assez particulière et difficile à décrire. La tristesse mais aussi la colère envers les personnages. J’ai dévoré ce roman en quelques heures tellement il est bien écrit et addictif.

Cela me conforte dans le fait qu’il faut absolument que je lise les autres de cette auteure, on est sûre de ne pas être déçu quand on voit la qualité de son écriture.


Les personnages

On apprend tout d’abord à connaitre Estelle, une gynécologue dont le rêve est de devenir maman. Sa vie maritale n’est pas aussi belle qu’elle l’espérait et tout va déraper dans sa vie. J’ai « apprécié » ce personnage qui au fond m’a touché, mais j’avais envie de lui mettre des coups de pied au fesse, j’ai souvent été en colère contre elle, avec l’envie qu’elle se bouge pour changer sa vie. Car non, tout ce qu’elle va vivre n’est pas normal…

Et puis vient ensuite le tour de Patrick, ce jeune enfant abandonné après sa naissance. Si c’est partie de son histoire a engendré une certaine empathie, j’ai vite appris à le détester. Apprenant les circonstances de son abandon, il va préparé sa vengeance contre la femme qu’il juge responsable de sa situation et va lui faire vivre un enfer…

Deux personnages que l’on juge avec une approche différente mais qui peuvent finalement nous apporter les mêmes émotions, chacun à leur façon.


La forme

Ce livre a été construit d’une forme plutôt intéressante, qui m’a beaucoup plus ; qui nous permet de comprendre l’histoire de nos personnages, sans nous en dévoiler trop d’un coup et ainsi maintenir le suspense jusqu’à la dernière page.

C’est tout d’abord une partie de la vie d’Estelle que l’on va découvrir, son passé, son présent, les différentes parties se mélangent sans pour autant que l’on se retrouve perdu dans les années.

Puis vient ensuite le tour de Patrick, et de la même façon on apprend un peu de son présent et un peu de son passé. Puis les deux personnages se mélangent au fil du roman.

Chacun son histoire, chacun son présent, chacun son passé ; et ce mélange permet encore une fois de maintenir un suspense permanent.

Il faut aussi parler de l’écriture, qui est assez particulière car elle est faite à la troisième personne lorsqu’il s’agit des parties sur Estelle, et au présent lorsqu’il s’agit des parties sur Patrick. Je ne sais pas si ça aide à nous plonger encore plus dans l’histoire, il faudrait que l’auteure nous explique son choix. Dans l’ensemble, la lecture est très fluide et agréable, simple, efficace.


Le fond

Estelle, gynécologue, rêve de devenir mère. Mais sa vie bascule le jour où elle perd son enfant. On assiste alors à sa déchéance, surtout après ce jour de juillet où elle se fait violer…. Patrick, enfant abandonné à sa naissance, apprend les raisons de son abandon et mûri pendant longtemps sa vengeance… Deux êtres que la vie ne va pas épargner…. Estelle repoussera des limites inimaginables pour enfuir sa dépression… Patrick lui va perpétrer des actes immondes pour assouvir sa vengeances… Jusqu’où seront-ils capables d’aller…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :