LES ANNÉES SAUVAGES

RÉSUMÉ : L’Apocalypse a déjà eu lieu. Le 26 décembre 1991 – et pour les dix ans à venir en ex-URSS – se déchaînera l’Armageddon.
Écrasé par la famine, sa patrie anéantie, Alexandre Sokolov embrassera malgré lui la mafia russe pour subsister. Cependant, même si celui-ci deviendra bientôt riche à millions, toute médaille a son revers…

Certains vous ont décrit l’Union soviétique comme un paradis ?
Propagande.
D’autres vous l’ont habilement présentée comme un terrible enfer ?
Même rengaine…
Croire un mensonge n’en fera jamais une vérité. Mais lorsque soudain votre pays s’effondre, apprenez plutôt à survivre au milieu du chaos.

Basé sur des événements réels, seuls les personnages ainsi que leur destin s’avèrent fictifs au sein de ce roman.

ATTENTION CERTAINES SCÈNES POURRAIENT HEURTER LES PERSONNES SENSIBLES !


Avis général

La lecture de ce roman m’a été proposée par l’auteur lui-même, et je l’en remercie pour ça. En lisant le résumé, j’avoue que j’ai eu un peu peur de me lancer, moi qui n’ai jamais aimé les cours d’histoire et peut-être encore moins celle de l’Union Soviétique.

Mais comme je ne reste jamais sur mes à-priori, j’ai commencé la lecture de ce roman et je l’ai lu en quelques heures, impossible de m’arrêter. Même si le contexte de l’histoire m’a « effrayée », je me suis laissé entraîner par Alexandre (ou Sacha) et j’ai découvert son histoire avec beaucoup d’émotions. Car oui ce livre c’est ça, des émotions, du suspense, des rebondissements, des petits temps calme, et puis surtout l’histoire d’un homme que la vie n’a pas épargné.

L’auteur nous raconte l’histoire d’un jeune russe né « au mauvais endroit et au mauvais moment » car il va devoir affronter des heures très sombres pour la Russie. Ce roman n’est pas comme je le croyais un roman histoire, c’est bien plus que ça et j’ai vraiment été touchée par cette lecture peu commune. Encore merci Freeric pour m’avoir permis de découvrir votre univers.


Les personnages

Ce roman est l’histoire d’un homme, Alexandre (ou Sacha) que la vie n’a pas du tout épargné. J’ai tantôt ressenti de la tristesse pour lui, et tantôt de la haine. C’est un personnage aux multiples facettes, finalement on ne sait pas s’il a un bon ou mauvais fond, car il fait le bien comme le mal, c’est assez particulier. Et malgré les sentiments contradictoires qu’il m’a inspiré, je me suis attachée à lui et j’ai aimé le suivre dans ses aventures.

Alexandre sera entouré de différentes personnage, des bons et des mauvais, des bons qui seront finalement des mauvais et inversement. Finalement comme dans la « vraie » vie, on ne sait pas à qui on peut faire confiance, toute personne, même la plus proche, est susceptible de nous trahir et Alexandre va en faire les frais.


La forme

Ce roman a été bien construit, les différents paragraphes, nombreux certes, nous permettent de nous situer dans le temps et avec les personnages, les coupures sont très bien réalisées. Seul petit bémol, je n’ai absolument rien compris aux titres des paragraphes, je remercie le traducteur de ma liseuse, MDR.

On commence par rencontrer notre personnages principal dans le contexte où l’histoire va en partie se dérouler. Puis l’auteur nous emmène dans son passé, avec les différents événements auxquels il a dû faire face. Ça nous permet de comprendre pourquoi il est devenu ainsi au moment où on le rencontre.

L’auteur nous apporte les éléments petit à petit, tout est vraiment bien construit. La lecture a été agréable, mais un peu « compliquée » car l’auteur utilise des termes propres à la Russie et qu’il est parfois difficile à comprendre. Mais l’auteur a su contrer ça en nous donnant les explications nécessaires, et c’est vraiment appréciable.

C’est donc en quelques heures que j’ai fini ce roman tellement le récit est addictif, mais, parce qu’il y a toujours un mais, j’espérais peut être une autre fin pour notre personnage, dommage.


Le fond

L’auteur nous fait découvrir de terribles années pour la Russie avec un personnage, Alexandre, qui a dû subir de nombreux événements tragiques et qui ont fait de lui un homme devenu mauvais. Cela pourrait effrayer les lecteurs comme moi qui n’aiment pas trop l’histoire, mais en dépassant ces à-priori, on peut constater que l’auteur a réussi l’exercice avec brio. Nous raconter une histoire passionnante dans un contexte plutôt compliqué, et qui met surtout en avant tous les travers d’un pays. Quand le sort s’acharne sur certaines personnes, découvrez le passé et le présent difficiles d’Alexandre, pourtant voué à avoir une belle vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :