JE SUIS INNOCENT

Thomas Fecchio

RÉSUMÉ : Six heures du matin. Des hommes armés déboulent dans la chambre de Jean Boyer. Dans un état de semi-conscience, le quinquagénaire a le temps d’apercevoir leurs brassards siglés « police ». Mauvais signe, surtout pour lui, ex-taulard relâché après trente ans passés derrière les barreaux. Ses crimes ? Meurtre et viols à répétition. Ce jour-là, c’est le capitaine Germain qui lui passe les menottes. Le cadavre de Marianne Locart, une étudiante originaire de Soissons, a été retrouvé enterré près du domicile du suspect, un bras sortant de terre. La première victime de Boyer avait subi le même sort. Pour la Justice, pour les médias et pour les politiques, le récidiviste devient le suspect idéal. Pourtant, Germain doute de la culpabilité de l’interpellé qui ne cesse de répéter « Je suis innocent ». Mais l’engrenage est enclenché. À ce stade, Boyer n’a plus qu’une solution pour s’en sortir : débusquer le meurtrier de Marianne.


Avis général

J’ai découvert ce roman après interviewé son auteur. Le titre et le résumé m’ont plu, alors je me suis lancée dans cette lecture. Mais à cause de la longueur du livre, j’ai du le lire en plusieurs fois, et je me suis même arrêté pour lire d’autres livres entre-temps. Mais je n’ai pas pour autant été dérangée par ça, je me souvenais à chaque fois de l’histoire, des personnages et finalement je crois que c’est ce qui m’a permis de vraiment apprécié le livre. Et oui, le seul petit bémol est la longueur.

A part ça, l’auteur réussi un exercice difficile, celui de nous faire « aimer » et détester en même temps un personnage, Boyer. L’intrigue est parsemée de nombreux rebondissements, et quand on pense enfin arriver au bout, il y en a encore. Et je dois dire que j’ai été plus que surprise par la fin, jamais on ne pourrait imaginer l’histoire se terminer ainsi. En résumé c’est une très belle découverte de la plume de l’auteur à laquelle j’ai eu droit avec ce roman.


Les personnages

Il y a pour moi deux personnages au centre de l’intrigue. On a dans un premier temps le suspect, Jean Boyer. C’est un personnage terriblement détestable pour ce qu’il fait subir aux femmes qui ont le malheur de croiser sa route. Mais en même temps j’ai de la « peine » pour lui, accuser d’un meurtre qu’il dit ne pas avoir commis. Comme je le disais j’ai donc été émue par ce personnage et je l’ai terriblement détesté.

Et en deuxième lieu il y a le capitaine Germain chargé de l’enquête. J’ai aimé découvrir l’histoire en partie en sa compagnie, un homme qui n’a pas été épargné par la vie et qui est empli d’incertitude, il veut prouver qu’il est intègre et ira jusqu’au bout de son enquête, même s’il devra employer des méthode pas très honorables.

Pour terminer, il y a de nombreux autres personnages impliqués dans l’intrigue, certains que j’ai aimé, d’autres moins.


La forme

Je vais commencer par le seul petit bémol, comme je l’ai déjà dit, c’est la longueur du livre. Même si le suspense est présent du début à la fin, les nombreux rebondissements y contribuant, j’aurai peut être aimé que ce soit un peu plus court.

Hormis ça, c’est une intrigue très bien construite, j’ai été emportée avec les différents personnages. J’ai eu peur avec Boyer, j’ai tremblé avec Germain, j’ai été en colère contre Boyer et Germain, de nombreuses émotions sont présentent dans ce livre. Au même titre que le suspense comme je l’ai déjà évoqué. L’écriture est agréable, la lecture fluide, j’ai apprécié le style de l’auteur que j’espère lire à nouveau très vite.


Le fond

L’histoire que nous raconte l’histoire est très intéressante, car on suit d’un côté l’intrigue au côté du principal suspect, Boyer, et d’un autre côté de celui du capitaine chargé de l’enquête, Germain. L’un cherche à prouver son innocence, l’autre cherche à mettre un meurtrier derrière les barreaux. Le contraste est très intéressant et très bien réalisé par l’auteur. On court donc après le meurtrier de Marianne, une étudiante sauvagement assassinée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :