A L’OMBRE DE LA COLLINE AUX OURS

JEAN-PIERRE MABILLE

Nombre de pages : 100Date de parution : 20/11/2021Catégorie : Contemporain

Note : 3 sur 5.

RÉSUMÉ

Aline n’a que vingt ans quand ses parents meurent dans un accident ferroviaire. Rien ni personne ne peut la consoler. Et c’est le cœur lourd qu’elle les abandonne dans le champ de repos lugubre ouvert aux vents du pays cauchois. Elle a la sensation atroce de les avoir déposés en enfer.
Quand je reviendrai, je vous fleurirai pour l’éternité, leur promet-elle.
Quelques années plus tard, elle est mairesse de Touffreville-la-Corbeline. Elle s’attache avec ardeur à réussir la création du nouveau cimetière communautaire implanté dans son village natal. La dernière demeure de ceux que l’on a chéris et que l’on aime encore doit être digne des souvenirs heureux qu’ils nous ont offerts en héritage.
Olivier, Thierry et Pierre, ses collègues et amis vont l’aider à réaliser son rêve. Mais c’est surtout Antoine Guilbert, un paysagiste original et passionné, qui va lui permettre de le concrétiser, au-delà de toute espérance. Car, pour lui, c’est en donnant aux mourants un avant-goût du paradis que l’on offre le plus grand espoir de bonheur aux vivants.


Avis général

Je suis complètement sorti de ma zone de confort avec ce roman qui m’a été proposé par la maison d’édition. J’ai eu une première déception, c’est que, pour moi, le résumé ne correspond pas vraiment à l’histoire et donc j’ai été assez surprise, car je m’attendais à autre chose. Ça n’enlève rien au fait que l’histoire est intéressante bien évidement. Et même si j’ai trouvé le début un peu long, j’ai ensuite réussi à être intéressée par la vie des personnages. Ce court roman, le second que je lis de l’auteur ne m’a quand même pas complètement séduite, dommage.


Les perSOnnages

Je pensais au départ suivre Aline dans tout le roman et ce n’a finalement pas été le cas, ce fût un peu une déception. Elle s’est partagé la vedette avec Antoine, que j’ai apprécié au départ, et pour lequel j’ai eu de moins en moins d’empathie au fur et à mesure des pages tournées. Néanmoins, sur le fond, c’est plutôt agréable de suivre leurs histoires à travers ce roman.


La forme

J’ai eu une autre déception sur les choix de l’auteur pour ce roman. En effet, d’après moi, et ce n’est que mon avis, certains passages qui pour moi auraient été intéressant de découvrir ont été occultés, alors que d’autres ont été développés, mais qui me paraissaient moins intéressant. Il en est de même avec les descriptions dont certaines sont trop poussées tandis que d’autres le sont moins, une inversion des priorités. De plus il se passe parfois plusieurs mois ou années entre les chapitres, et de ce fait, il est parfois compliqué de suivre l’évolution des personnages. Je trouve ça dommage vu la qualité du premier roman que j’ai lu de l’auteur, je n’ai pas retrouvé ici ce que j’avais apprécié. Hormis cela, la plume de l’auteur reste agréable et permet une lecture fluide et agréable.


LE FOND

C’est assez compliqué pour moi d’évoqué le fond de l’histoire, car je ne sais pas s’il y avait un message à comprendre ou non. Simplement on est plongé avec Aline et Antoine au cœur de la gestion d’un cimetière, avec Aline qui y tient pour le souvenir de ses parents, et Antoine pour enfin prendre sa vie en mais et aider une association d’enfants orphelins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s