AVENT TOI

Théo Lemattre

Nombre de pages : 170Date de parution : 07/11/2021Catégorie : Romance

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

24 dates pour trouver l’amour ? Une idée de génie, ou un plan sponsorisé par le fiasco ?
Kate a 30 ans et est assistante de production. Alors que les fêtes approchent, elle se trouve à servir les désirs de l’insupportable Dimitri Abracérès sur un film de Noël au rabais, en attendant de rejoindre sa famille dans le chalet où ils se retrouvent tous chaque année. Pour elle, c’est un mois de décembre classique qui s’annonce… Du moins, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce que Zarina, sa meilleure amie, lui offre un calendrier des plus loufoques. Au lieu d’y piocher des chocolats, Kate y découvre chaque jour le profil d’un parfait inconnu, qu’elle doit retrouver pour déjeuner le midi même. Zarina est confiante : son grand amour se cache forcément parmi ces 24 blind dates !
Mais ce que Kate n’avait pas prévu non plus, c’est de casser la jambe de l’actrice principale du film et d’être obligée de la remplacer, devant par la même occasion se rapprocher de Dimitri pour honorer son nouveau rôle. Et lorsque celui-ci découvre qu’elle s’éclipse tous les midis, il a bien l’intention de découvrir ce qu’elle manigance…
Voilà qu’en plus de 24 inconnus, Kate se trouve avec un invité surprise sur les bras. Mais l’amour, lui, sera-t-il au rendez-vous ?


Avis général

Il y avait longtemps que je n’avais pas lu de livre de cet auteur, alors que pourtant dans le genre romance, il fait partie de mon top 3. Je me suis donc plongée, en plein mois de février, dans une romance de Noël. Quoi ? Ce n’est pas normal ? Oui, je sais, je ne fais rien comme les autres 🙂 Comme d’habitude, le style est maîtrisé, la lecture agréable, les pages se tournent, on s’attache aux personnages. Et même si, on ne va pas se mentir, on sait que ça se finit toujours bien, on se demande par quel moyen, dans quelles circonstances on va arriver à la fin qu’on attend tous en lisant ce style de roman. Cette fois Théo a innové, rien à voir avec ce qui existe déjà. Le milieu des acteurs, un calendrier de l’avent (bah oui, on est censé être à Noël hein !), on mélange le tout et on trouve un roman comme on les aime. Après plusieurs retournements de cerveau avec mes dernières lectures, j’aime cette légèreté, de la joie, un peu de colère et de pleurs, mais surtout beaucoup d’amour, ça réchauffe le cœur, ça fait du bien au moral. J’avoue que si j’aimais ça, j’aurais accompagné cette lecture de chocolats 🙂 Pour ceux qui aiment les romances, c’est un livre à ne pas manquer.


Les personnages

J’ai vraiment aimé le personnage principal, Kate. Pourquoi ? Parce que je lui ressemble dans certains traits de son caractère alors forcément ça rapproche. Elle a la poisse, je suis pareil. Elle peut parfois baisser les bras, encore moi. Mais en fait elle a une sacrée force de caractère et elle ne lâche rien, pour ça aussi, je pense être pareil. C’est comme si c’était un double de moi alors je n’ai eu aucun mal à m’identifier à elle. Elle peut nous énerver à certains moments, mais on fait, on ne peut que ressentir de l’empathie pour elle. En résumé, j’adore Kate 😊


La forme

Par quoi commencer. S’il y a bien une chose que j’apprécie dans les romans de Théo, c’est son « parlé jeune ». Je m’explique. Dans certains livres, le vocabulaire est soutenu, je découvre des mots presque à chaque page et ça ralenti la lecture. Dans ce livre pas de ça. Et c’est aussi pour ça que la lecture est si fluide et agréable, et j’ai souri en lisant certaines expressions peu communes, mais que j’utilise au quotidien. Déjà que cette lecture était faite pour me détendre, faire retomber la pression de mes dernières lectures, l’écriture de l’auteur m’y a encore plus aidé. Si j’avais pu je pense que je l’aurai lu d’une traite, ni trop court ni trop long, juste assez pour nous embarquer dans une histoire sans temps mort.


Le fond

Dans ce roman, rien d’extraordinaire en soi, une romance comme sait si bien nous proposer l’auteur. La seule différence, c’est le contexte et les personnages, et la façon dont ils vont se retrouver à la fin. Oui, comme je le disais, on sait très bien que ça se termine quasiment toujours bien dans ce type de roman, mais ça n’enlève en rien le plaisir de les lire, bien au contraire. Et même si c’est « censé » être une romance de Noël, rien n’empêche, comme moi, de le lire en cours d’année !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s