DES PISSENLITS A TRAVERS LE BITUME

SYLVIE MARCHAL

Nombre de pages : 372Date de parution : 26/10/2021Catégorie : Policier

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

Flora Delac vit heureuse avec son compagnon Sébastien. Les jours s’écoulent tranquillement entre ses passions pour le sport, son métier de professeur des écoles et des visites régulières à Marc et Héléna, ses parents. Par un bel après-midi d’automne, Flora décide de leur rendre visite. Malgré leur absence, elle entre dans la maison familiale pour y déposer un roman qu’elle aime beaucoup et qu’elle souhaite faire découvrir à Héléna. La jeune femme va réaliser que, dans le bureau de son père, un tiroir dont la clé était réputée perdue est finalement accessible. Un passe-partout trône dans la serrure! Flora ne peut s’empêcher de jeter un rapide coup d’œil à l’intérieur du tiroir. Elle y aperçoit des journaux, quelques courriers, de vieilles photos. Le retour de ses parents l’oblige à refermer rapidement cette boîte de Pandore.
Le soir même, un incendie va venir ravager la maison familiale. Marc, grièvement brûlé, sera transporté à Lyon alors qu’Héléna sera hospitalisée à Besançon.
Le monde de Flora vient de s’écrouler. Mais ce que la jeune femme ignore, c’est que ce grave événement n’est que le début d’un engrenage meurtrier. La sécurité de ses parents n’est toujours pas assurée et Sébastien, lui aussi, sentira le souffle du danger sur sa nuque. Pendant que la police franc-comtoise enquête, leurs homologues d’Annecy et de Lyon vont aussi entrer en piste. Un autre crime commis la même semaine en Haute-Savoie fera écho aux malheurs de la famille Delac. Y aurait-il un lien ?
La piste d’un « diable blanc » sera suivie. Mais au-delà d’un éventuel démon, ne serait-ce pas là la signature folle et violente de secrets qui ressurgissent ?
Flora devra découvrir ce que cachent les voiles du passé pour empêcher d’autres drames.


Avis général

WOUAHOU, c’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit quand j’ai terminé le livre. Tout est bon dedans, l’intrigue, les rebondissements, le suspense, les émotions, les personnages et leur psychologie, j’ai été épatée. L’auteure a parfaitement maîtrisé la mise en place des éléments, nous livrant des indices ici et là, a tel point que j’ai très vite cru avoir compris pour finalement me tromper en beauté grrr. J’ai littéralement été happée par ce livre que je n’ai lâché qu’une fois terminé, c’est un véritable page-turner. Une écriture juste, sans fioritures et donc une lecture fluide et agréable. Vraiment, pour moi, c’est un sans-faute. Ce livre mérite vraiment d’être connu alors foncez vous ne serez pas déçu. 


Les perSOnnages

J’ai beaucoup aimé le couple que forment Flora et Sébastien nos deux personnages principaux. Bon d’accord l’intrigue tourne plutôt autour de la famille de Flora, mais, Sébastien, en tant que compagnon, va s’impliquer presque autant que Flora. Ce sont des personnes « comme tout le monde » l’auteur n’en a pas « trop fait » et c’est tant mieux, car on s’identifie très vite à eux, et c’est grâce à ça que les émotions passent bien. Un couple soudé qui malgré les moments difficiles qu’ils vont traverser, va rester soudé malgré tout.


La forme

Dans ce roman, j’ai trouvé l’écriture juste et sans fioriture, ce qui apporte une lecture fluide et agréable. Dès le début, on est plongé dans l’intrigue. On ne se doute pas une seconde de ce à quoi on va être confronté, ce fut une réelle surprise. J’ai eu un peu de mal avec la transition sur la seconde enquête, mais une fois que tous les éléments ont été mis en place, les pages se sont tournées à une vitesse folle. Car oui dans ce roman, on découvre finalement une double enquête, et on se demande ce qui peut bien les lier. L’auteure nous livre des indices, on rencontre de nombreux rebondissements qui maintiennent un suspense permanent, les drames sont là pour les émotions, il n’y a pas une minute de répit, mon cerveau ne s’est pas arrêté de réfléchir pour comprendre. Une fois que l’auteure nous a ferré, elle ne va plus nous lâcher jusqu’aux dernières pages. J’ai longtemps été persuadée d’avoir compris ce qui se tramait et bam j’ai pris une claque lors du dénouement. Quelle belle découverte que ce livre ! C’est vraiment un sans-faute pour moi.


LE FOND

L’auteure nous propose dans ce roman un sujet délicat, un drame familiale avec des secrets et des non-dit, sujet qu’elle a parfaitement maîtrisé. C’est la vie d’une jeune femme, Flora, qui va basculer en quelques jours et remettre en cause toutes ses convictions. Elle va, à l’aide de son compagnon, menée une petite enquête à sa façon pour comprendre son passé. En parallèle, un homme est assassiné, et ce meurtre est lié à l’histoire de Flora, mais pourquoi ? Quel rapport cet homme peut bien avoir avec la famille Delac. Qui sont vraiment les parents de Flora ? Deux questions auxquelles on va devoir trouver la réponse, mais attention, tout n’est pas aussi simple que l’on peut le croire, l’auteure est machiavélique.

Une réflexion sur “DES PISSENLITS A TRAVERS LE BITUME

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s