LES SILENCIEUSES

Arthur CACHÉ

Nombre de pages : 395Date de parution : 04/11/2021Catégorie : Thriller

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

A Paris, à quelques jours d’une manifestation contre les violences faites aux femmes, Paula découvre que son compagnon a été enlevé. Pour espérer le revoir vivant, elle doit suivre les consignes du ravisseur à la lettre… Une quête haletante et dangereuse. La vie est une pièce de théâtre et Paula en sera le premier rôle. Ainsi en a décidé celui qui s’est baptisé le « Metteur en scène » et vient de kidnapper Marc, le compagnon de la jeune femme.
Pour le revoir vivant, Paula doit suivre ses consignes à la lettre. Une quête haletante à travers Paris, alors que s’y prépare une manifestation d’envergure contre les violences faites aux femmes… Les militantes le savent, Paula va bientôt le découvrir : la vérité n’est jamais sans danger.


Avis général

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur qui m’a proposé son livre en SP, je regrette de ne jamais l’avoir vu passé sur les groupes, c’est vraiment un livre à ne pas manquer. Le sujet, les violences faites aux femmes, est ultra-sensible, mais il a parfaitement été maîtrisé par l’auteur. Il nous apporte de l’émotion, du suspense, des rebondissements, il est impossible de s’ennuyer, on se pose mille questions, quand, qui, pourquoi, j’aime ces livres qui me triturent le cerveau. On suit en parallèle deux histoires, on se demande quand et pourquoi elles vont se rejoindre et quand ça arrive enfin, c’est un vrai feu d’artifice, tout s’emballe et nous avec. J’ai souvent été touchée, tant par Paula qui recherche désespérément son compagnon, que par l’histoire de plusieurs femmes qui nous est racontée. Vraiment, ce livre est magnifique, il faut l’avoir dans sa bibliothèque, surtout de nos jours avec un sujet important et au cœur de l’actualité. On pourrait croire que les hommes sont moins compréhensifs là-dessus, mais ce n’est pas le cas de l’auteur, tout a été fait à la perfection, sans fausse note, c’est hallucinant, on croirait lire une histoire réelle. Bravo !


Les personnages

Il y a tout d’abord un personnage important dans ce livre, il s’agit de Paula qui va rechercher son compagnon. J’ai beaucoup été touchée par cette femme qui ne lâche rien malgré les difficultés, on reconnaît bien la une qualité de nombreuses femmes, elle est « forte » comme on l’entend souvent. J’aime ce profil de personnage qui apporte en général beaucoup d’émotions et ça n’a pas loupé ici.

Il y a aussi le groupe de militante, avec des femmes aux caractères bien différents, on apprend à les connaître au fur et à mesure, ce qui permet de s’attacher à elles ou pas. Pour ma part, j’en ai aimé certaines, d’autres pas et finalement, j’ai fini par me rendre compte que je m’étais trompé. L’habit ne fait pas le moine comme dirait le proverbe.

Il y a aussi d’autres personnages qui vont plus ou moins être impliqués dans l’intrigue, bien trop nombreux pour les évoquer individuellement, et je laisse un peu de suspense 🙂


La forme

J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur, simple et efficace. Le fait de suivre deux histoires qui peuvent paraître totalement opposées ne m’a absolument pas gêné, car elles ont bien été distinguées par les différents chapitres. On ne peut pas se mélanger les pinceaux. Et même les retours en arrière pour mieux comprendre la personnalité de nos personnages sont tellement bien intégré qu’on ne se pose aucune question. D’un côté, l’enquête de Paula nous apporte du suspense et de la tourmente, et de l’autre côté, la préparation de la marche des femmes est plus calme, mais je me suis sans cesse demandée à quel moment tout allait basculer. Donc on lit ce livre avec un questionnement permanent. Et la réunification des deux histoires a été magique, un vrai feu d’artifice, je n’avais pas pensé que ça se passerai ainsi. Tout s’est accéléré jusqu’au dénouement final, une fin extraordinairement bien organisée. De mon point de vue en tout cas, tout est parfait dans ce livre.


Le fond

On retrouve dans ce jour un sujet de société important les violences faites aux femmes. C’est pour moi un sujet sensible qu’il faut traiter avec précaution, sans trop en faire ni pas assez afin de ne pas heurter, trouver le juste milieu. Et c’est ce qu’a su faire parfaitement l’auteur dans son roman. J’ai trouvé très intelligent d’ailleurs de ne pas concentrer le roman uniquement sur la partie marche des femmes et d’y mélanger une « enquête » mais elle aussi menée par une femme qui va révéler aussi des violences perpétrées par des hommes sur des femmes. C’est ça pour moi le juste-milieu. Le sujet est là, mais pas que. Un grand bravo à cet auteur. Et j’espère que le livre gagnera en visibilité, car il le mérite vraiment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s