UN FRÈRE DE TROP

SÉBASTIEN THEVENY

Nombre de pages : 463Date de parution : 19/10/2017Catégorie : Thriller

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

Eté 1986. Au large de la baie des Anges. Le fils aîné des Lacassagne, une riche famille d’investisseurs niçois, se noie lors d’une virée en mer en compagnie de son frère et sa sœur.
Eté 2016. Chaleur sur Nice. Le patriarche des Lacassagne, à l’aube de ses quatre-vingt ans décide de transmettre les rênes de son empire à ses enfants. Dans le même temps, il contracte un journaliste – écrivain public pour lui écrire ses mémoires. Laisser une trace sur papier de ses réussites. Mais les journalistes ont le fâcheux défaut d’être souvent trop curieux. Le loup est entré dans la bergerie…

30 ans après le drame, les vérités éclatent.
Les accidents sont-ils toujours fortuits ?


Avis général

Ayant déjà lu plusieurs livres de l’auteur, c’est en grande confiance que j’ai commencée cette lecture. J’y ai retrouvé la plume de l’auteur, avec son style reconnaissable. Oui, les romans de Sébastien ne me font pas trembler de peur, mais on y retrouve une ambiance particulière, une enquête toujours intéressante, mais sans scènes trash, des personnages attachants, du suspense quand même, mais surtout une histoire qui nous fait avoir des nœuds au cerveau. C’est cet ensemble qui donne tout leur charme au roman de cet auteur. Et celui-ci n’échappe pas à la règle, il est d’ailleurs le premier d’une série avec le personnage principal, le journaliste Jérôme Bastaro que j’ai d’ailleurs hâte de retrouver dans de nouvelles enquêtes. J’ai adoré plonger avec lui dans la famille des Lacassagne pour découvrir leurs secrets les plus terribles. Et je dois aussi souligner que j’ai apprécié que l’auteur intègre des événements qui se sont vraiment passés dans son récit, c’est un petit plus toujours agréable pour bien ancrer le roman dans le réel.


Les personnages

C’est tout d’abord le journaliste Jérôme Bastaro que l’on découvre dans le livre. C’est un personnage plutôt attachant, humain, réfléchi, intelligent et surtout très droit dans ses bottes. Ce qui est rare dans ce métier. J’ai vraiment apprécié suivre l’histoire à ses côtés.

Il y a ensuite son binôme, Colombe qui partage les mêmes valeurs que lui. À eux deux, ils vont devoir découvrir et mettre au grand jour les secrets d’une riche famille. J’ai vraiment apprécié le duo qu’ils forment, j’ai ressenti beaucoup de sympathie à leur égard.

Et pour finir, il ne faut pas oublier les différents membres de la famille Lacassagne. Je ne vais pas les évoquer un par un, il y en a certains qui m’ont déplus et d’autres qui m’ont plu. Mais à la fin, on se rend compte que les apparences sont souvent trompeuses et qu’on peut vite se méprendre sur l’intégrité des personnages.


La forme

J’ai beaucoup aimé retrouver la plume de Sébastien que j’avais déjà apprécié lors de la lecture de plusieurs de ses romans. Une écriture simple mais efficace pour une lecture fluide et agréable. Les changements d’époque ne m’ont pas dérangé, car bien maîtrisés, on fait des allers-retours dans le passé pour comprendre le présent. J’ai été surprise à de nombreuses reprises, sans vraiment que je m’y attende. J’ai lu ce livre en quelques heures tellement je me suis attachée aux personnages et surtout, j’avais envie autant qu’eux de découvrir ce qu’il s’est réellement passé en 1986 dans la famille Lacassagne. J’ai encore plus envie de découvrir la suite des aventures de Jérôme et Colombe.


Le fond

On trouve dans ce livre un sujet déjà pas mal répandu, les secrets que peut cacher une riche famille, mais il a parfaitement été maîtrisé par l’auteur dans celui-ci. Je n’ai pas eu cette impression de déjà vu, bien au contraire, Sébastien à su me surprendre à de nombreuses reprises. Il a d’ailleurs intégré des événements qui se sont passés au même moment que son intrigue, et j’aime cette façon d’être à fond dans le réel on pourrait vraiment croire à une histoire vraie. Un drame peut bouleverser tout l’avenir d’une famille, créer des non-dits et des secrets pires les uns que les autres. Chacun ayant des choses à cacher, on va devoir démêler le vrai du faux aux côtés de Jérôme et Colombe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s