DEUS EX MACHINA

THÉO LEMATTRE

Nombre de pages : 361Date de parution : 11 mars 2022Catégorie : Romance

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

Paris 2050.

Césarina ne ressent rien. Ni peine, ni joie, ni peur.

Riche héritière de la Scoppa-Tech, elle se barde d’implants biotechnologiques, multiplie les situations dangereuses pour essayer d’éprouver quelque chose, mais en vain. Jusqu’à ce soir où la voix d’or d’Alekseï, un artiste totalement inconnu, éveille en elle le frisson qu’elle n’espérait plus.

Mais Alekseï est bien plus qu’un chanteur. Il est avant tout un voyou des rues qui a pour but de faire tomber la Scoppa-Tech pour avoir mis la santé de sa petite sœur en danger.

Son idée pour y parvenir ? Kidnapper Césarina et demander une rançon.

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que la jeune femme, en recherche de sensations extrêmes mais aussi d’explications sur son état, se laisserait faire.

Ce qu’ils n’avaient pas envisagé, c’est que l’amour allait se mêler à leur quête.

Et si justement, les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre étaient leur meilleure arme pour se battre contre une société corrompue ?


Avis général

Je dois dire que j’étais un peu sceptique avant de commencer ce roman, car je ne suis pas du tout fan de science-fiction, mais connaissant le talent de l’auteur, j’ai gardé en tête le côté « romance » et j’ai donc finalement décidé de me lancer. Et ce fut une belle surprise, je ne regrette pas d’avoir franchi le pas. Comme toujours, j’ai apprécié la plume de Théo, celle qui me fait passer des émotions, car il y en a bien dans ce roman. Mais j’ai aussi été surprise de l’ambiance assez pesante, qui contraste avec les romances plus « classique ». On va suivre en parallèle deux personnes, Césarina et Alekseï, deux écorchés de la vie qui mènent les mêmes combats chacun à leur manière. On est plongé avec ce livre dans un univers que je qualifierai de futuriste, mais pour autant bien ancré dans le réel, et ça ne m’a donc aucunement dérangé. Ce mélange entre romance et ce qu’on pourrait appeler de la science-fiction a parfaitement été maîtrisé, bien dosé, bien utilisé, c’est un mélange parfaitement réussi.


Les personnages

Les deux personnages principaux, Césarina et Alekseï, au-delà d’avoir des prénoms peu communs (je ne sais pas où Théo va les chercher d’ailleurs.) se ressemblent bien plus qu’ils ne le pensent. J’ai ressenti la même chose envers les deux, parfois de l’empathie, de la tristesse, mais aussi de la colère, aaaah qu’est ce qu’ils m’ont énervée tous les deux. Mais c’est en arrivant à la fin du livre que je me suis rendu compte que je m’étais attachée à eux bien plus que je ne le pensais et que j’étais triste de les quitter.


La forme

J’ai beaucoup aimé la construction de ce roman, très particulière, passant d’un personnage à l’autre et de voir les situations du point de vue des deux protagonistes. Les changements sont bien définis, aucun risque de se perdre, c’est vraiment très bien fait et très intéressant. J’ai retrouvé dans ce livre la plume de l’auteur que j’apprécie, efficace mais actuelle, ça vraiment, j’adore. Retrouver dans un livre un langage que j’utilise tous les jours, ce qui entraîne une simplicité de lecture forcément, ça me permet de me concentrer uniquement sur l’histoire. Ce livre est vraiment différent, je trouve des autres romances de l’auteur, et je crois que c’est devenu un de mes préférés.


Le fond

Théo nous plonge avec ce roman dans le futur, les années 2050. Alors certes, il y a une grosse part « d’inventions » mais on se dit que finalement, avec les avancées de la technologie, ça pourrait presque être possible de voir le monde évoluer de cette manière, avec énormément de robotique. Et bien sûr, on est sur une romance donc il y a de l’amour, mais pas de l’amour niait, non, je dirais plutôt de l’amour vache entre nos personnages. Ils s’aiment et se détestent, se cherchent et se repoussent. Mais en plus, oui ça ne s’arrête pas là, ils ont un but bien précis tous les deux, ils en veulent à une société des plus importantes en France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s