FERMER LES YEUX

ANTOINE RENAND

Nombre de pages : 464Date de parution : 12 mars 2020Catégorie : Thriller

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

Un enquêteur à la retraite, hanté par une erreur qu’il estime avoir commise quinze ans plus tôt.
Un jeune auteur, considéré comme le plus grand spécialiste français des tueurs en série.
Une brillante avocate, dévouée à la défense d’un homme victime, selon elle, d’une effroyable injustice.
Ensemble, ils devront débusquer le plus insaisissable des prédateurs.

Dans un village perché d’Ardèche, la petite Justine, sept ans, disparaît.
Rapidement, les habitants s’organisent et lancent des battues dans la nature environnante.
Les recherches se prolongent jusque tard dans la nuit mais ce n’est qu’au petit matin que le gendarme Tassi découvre quelque chose…


Avis général

J’avais déjà lu un livre de cet auteur, c’est donc assez sereine que j’ai commencé cette lecture. Je n’ai pas eu un vrai intérêt lors de la lecture des premiers chapitres où l’auteur nous présente les personnages, même si ça bouge pas mal, et puis d’un coup, tout s’est mis en route et j’ai porté toute mon attention à l’histoire, j’ai frissonné, j’étais impatiente, il fallait que les pages se tournent, que je sache. J’ai imaginé plein de scénarios, mais alors le final, là, je ne m’y attendais pas, j’ai totalement été manipulée, je le concède. Du suspense, de nombreux rebondissements, une ambiance pesante, j’ai retrouvé dans ce livre tout ce qui fait pour moi un bon thriller. Mais pour ne pas être que dans le sombre, on droit à une petite touche d’amour ahah. J’ai donc dévoré ce livre en quelques heures seulement, je peux le dire, j’ai kiffé grave.


Les personnages

Il y a pour moi deux personnages qui ressortent de cette histoire, et tout d’abord le gendarme Tassi. Cet ancien gendarme à la retraite à réussit à m’émouvoir, je me suis attachée à lui, je l’ai suivi à fond dans sa folle quête de la vérité. Il ne va rien lâcher quitte à mettre sa propre vie en danger, et je dois dire que je me suis facilement laissé attendrir, mais je n’en dirais pas plus, je garde la surprise.

Et puis dans un second temps, il y a Nathan que Dominique Tassi va réussir à entraîner dans son enquête. Il sera d’un grand soutien pour lui, un homme loyal et qui lui aussi veut démêler le vrai du faux, mais sans doute pas pour les mêmes raisons que Tassi. Lui aussi m’a beaucoup touchée, sauf au début où je l’ai trouvé froid et distant, il deviendra tout le contraire ensuite.


La forme

J’ai beaucoup aimé la construction générale du roman, la présentation des personnages, le contexte, le lieu, ce qui va nous permettre ensuite de nous plonger entièrement dans l’histoire sans trop se poser de questions. Et puis j’ai retrouvé la plume de l’auteur découverte dans le roman « L’empathie » qui m’avait déjà charmée et qui m’a conquise de nouveau. J’aime le fait d’être surprise sans arrêt, d’être sûre d’avoir compris pour en fait me rendre compte que je me suis laissée berner trop facilement. Il faut être vraiment tordu pour imaginer de telles histoires et arriver à manipuler les lecteurs de cette manière. C’est vraiment très réussi de la part de l’auteur, je suis littéralement fan de ses écrits et j’ai hâte de découvrir le dernier que je n’ai pas encore lu. Et s’il pouvait en écrire d’autres très vite, je serais au rendez-vous 🙂


Le fond

L’auteur nous entraîne avec ce livre dans une véritable toile d’araignée dont il va falloir tirer les bonnes ficelles pour essayer de comprendre. Un gendarme qui se sent encore coupable des années durant, une jeune fille qui disparaît, une avocate qui tente de faire sortir son client de prison qu’elle croit innocent, et un auteur qui va être mêlé à tout ça malgré lui. Pourquoi tous ces personnages vont devoir cohabiter dans l’enquête sur la disparition de la jeune fille. Je crois que je n’ai lu aucun livre qui puisse ressembler de près ou de loin à celui-ci tant l’intrigue est recherchée, peaufinée, entremêlée, à tel point qu’on se laisse convaincre par tous les personnages sans pouvoir démêler le vrai du faux. Bravo pour ce joli retournement de cerveau dans lequel j’ai littéralement plongé.

Une réflexion sur “FERMER LES YEUX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s