LA CITÉ EN FLAMMES

DON WINSLOW

Nombre de pages : 392Date de parution : 04 mai 2022Catégorie : Thriller

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

État de Rhode Island, 1986.
Danny Ryan, 29 ans, est docker. Intelligent, loyal et réservé, il n’a jamais vraiment trouvé sa place au sein du clan des Irlandais qui règne sur une partie de la ville. Son rêve : fuir loin de cet endroit où il n’a pas d’avenir.
Mais lorsque Paulie Moretti, mafieux d’une famille italienne jusque-là amie, s’affiche avec sa nouvelle conquête, Hélène de Troie des temps modernes, Danny se retrouve mêlé à une guerre sans merci à laquelle il ne peut échapper.
Il lui faudra s’imposer enfin et affronter un déchaînement de violence sans précédent pour protéger sa famille, ses amis, et la seule patrie qu’il ait jamais connue.

Avec La cité en flammes, Don Winslow livre le premier tome d’une trilogie magistrale, transposition des épopées antiques : la ville de Providence est Troie incendiée par les Grecs, Danny Ryan un héros homérique digne d’Énée. Une Iliade contemporaine.


Avis général

J’ai eu la chance de découvrir ce livre dans le cadre d’une grande expérience, un READALONG avec 19 autres participants français. Une lecture commune très bien organisée, la première de ce type en France. Et ce fut une expérience formidable. C’est le premier livre que je lis de cet auteur, ce n’est pas ce que je considère comme un coup de cœur, mais j’ai vraiment apprécié l’histoire, les personnages et l’ambiance pesante que l’on retrouve du début à la fin. C’est une guerre des clans aux États-Unis à laquelle on va se confronter, avec le personnage principal, Danny, un homme honnête et loyal, qui va devoir faire des choix cruciaux pour son avenir, mais fera-t-il les bons ? Il s’agit du premier tome d’une trilogie et je lirais les autres sans aucune hésitation pour connaître la suite des aventures de Danny.


Les perSOnnages

Il y a dans ce roman une ribambelle de personnages, le clan des Irlandais (Les Murphy) et le clan des Italiens (Les Moretti). Amis puis ennemis, je n’ai pas vraiment aimé ses personnages qui ne sont bons qu’à faire couler le sang, décimer des familles tout ça pour montrer qu’ils sont les plus forts.

Mais dans le clan des Irlandais, il y a Danny. D’ailleurs, le récit est construit autour de lui. Avec Jimmy et Ned, ce sont les seuls personnages que j’ai aimés. Pourquoi ? Parce qu’ils ne tuent pas juste pour montrer aux autres qu’ils sont les meilleurs, ils sont honnêtes, loyaux envers leur famille et amis, même s’ils ont plusieurs fois l’occasion de sauver leur peaux plutôt que celle de leur clan.


La forme

J’ai découvert avec ce roman la plume de l’auteur et j’ai vraiment apprécié son style d’écriture, la façon d’intégrer au récit les pensées de Danny en particulier, ce qui apporte un plus a l’histoire. Il y a ce qu’il pense et ce qu’il fait, et parfois les deux sont diamétralement opposés. L’écriture est précise, efficace, les mots sont justes et contribuent à maintenir une ambiance pesante du début à la fin. Le suspense est lui aussi au rendez-vous dans cette interminable guerre des clans. Et puis à la fin du livre, je me suis dit que ça ne pouvait pas finir comme ça, quel dommage ! Jusqu’à ce que je me souvienne que ce livre est le premier tome d’une trilogie, et donc je vais pouvoir retrouver Danny dans d’autres aventures, et alors toute ma déception s’est envolée. Je reste donc sur une note très positive pour ce livre.


LE FOND

On plonge avec ce roman dans les États-Unis des années 1980, avec une ambiance que j’imagine différente de celle d’aujourd’hui. On se retrouve mêlés à une affreuse guerre des clans, les Irlandais et les Italiens qui s’affrontent. J’ai apprécié ce contexte, j’ai lu très peu de livres traitant de ce sujet, et je trouve que celui-ci est parfaitement réussi. J’ai vraiment eu l’impression d’être revenue en arrière, et de vivre à travers une vitre les éléments. On se demande à chaque instant qui sera le prochain tué et de quelle manière, les morts n’arrêtant de pleuvoir, j’ai juste espéré très fort que mes personnages préférés n’en fassent pas partie. Suspense et frissons garantis avec ce livre, j’ai hâte de découvrir la suite.

Une réflexion sur “LA CITÉ EN FLAMMES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s