DYNAMIQUE DU CHAOS

ghislain gilberti

Nombre de pages : 421Date de parution : 8 mars 2018Catégorie : Thriller

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

Gys, un jeune homme au passé agité, va jusqu’à l’impensable pour oublier sa séparation. Rapidement, il cède à l’ivresse nerveuse des transgressions aux côtés de ses trois amis de la  » Génération Nada  » : avec eux, il écumera bars et clubs de tous les excès, traquant le chaos qui lui permettra de mieux voir le monde. Il ignore qu’au loin, un train fou fonce déjà sur lui. Le monstre d’acier s’appelle Séverine.

Dynamique du Chaos fait l’effet d’un coup de tonnerre lors de sa mise en ligne sur Internet en 2007, avec plus de 100 000 téléchargements et un torrent de commentaires de lecteurs jetés à corps perdus dans cette aventure radicale. Aujourd’hui publié pour la première fois sans censure et en édition papier, ce texte sauvage raconte la chute libre d’un homme sur fond de drogues, de sexe, d’abus en tout genre et l’amour passionnel, irrationnel, d’un homme pour une femme. Dans son art de la torsion, le virtuose Gilberti repousse les limites du soutenable par une obsession suprême inavouée : tenter de retrouver une forme originelle de pureté métaphysique et romanesque.


Avis général

J’ai acheté ce livre par hasard il y a peu, et j’ai décidé de l’attaquer au plus vite. Je n’ai pas été déçue du voyage. C’est encore « pire » que ce à quoi je m’attendais. On est tout de suite mis dans l’ambiance sombre, très sombre, trop d’alcool, trop de drogues, trop de sexe, trop de tout en fait. On sent que tout est poussé à l’extrême, les mots sont crus, mais juste, les scènes décrites pourraient en choquer plus d’un, la-dessus, je suis assez hermétique, ça ne me gêne pas. On sent clairement que l’auteur y a mis tout son cœur, que son histoire lui colle à la peau, c’est la sienne, ou presque. Il est assez difficile de reprendre pied après une lecture pareille, il faut se réacclimater à la lumière et à tout ce qui est beau. Ne pas se laisser pervertir. Ce livre est pour un public averti, ça, c’est certain. Mais c’est un roman plein d’émotions que l’on découvre.


Les perSOnnages

Gys, alcoolique, drogué, et accro à une nana. On pourrait facilement le détester, se dire que s’il le veut, il peut s’en sortir, mais qu’il ne fait rien pour. Ce fut ma première impression. Mais plus je tournais les pages, et plus je me suis attachée à ce personnage hors du commun, avec une enfance difficile, un passé compliqué, un présent qui l’est tout autant et un futur que l’on imagine très court. J’ai donc beaucoup aimé l’accompagner, même si c’était dans des moments difficiles.


La forme

J’avais découvert la belle plume de l’auteur dans deux autres livres, mais celui-ci est dans un registre bien différent car c’est son tout premier et surtout parce qu’il y raconte une partie de sa vie, celle la plus sombre, tout comme l’ambiance dans laquelle on se trouve du début à la fin. On est dans un cercle négatif, tout est poussé à l’extrême pour nous faire passer des émotions et surtout, l’auteur veut sans doute nous faire comprendre l’enfer qu’il a vécu, du moins c’est ainsi que je l’ai perçu. Ses mots sont justes, violents mais percutants, qui ne sont pas fait pour tout un chacun. Les scènes quelles qu’elles soient donc décrites dans les moindres détails, elles en sont d’autant plus insupportables parfois, mais c’est le nerf de ce roman. Cette lecture m’a marqué, je me souviendrais longtemps de cette triste histoire, j’ai d’ailleurs eu du mal à revenir à la réalité, beaucoup plus joyeuse que celle du roman.


LE FOND

Ce roman, inspiré de faits réels, nous raconte une partie de la vie de l’auteur, du moins c’est ce que j’ai supposé et je ne pense pas me tromper. On va suivre quelques jours très fort en émotions, c’est assez déroutant d’ailleurs, car il se passe moins d’une semaine entre le début et la fin du roman, mais tout va très vite, trop vite même. On est pris dans une spirale infernale au côté du personnage principal, pris dans ses tourmentes, ses addictions. Je me suis demandé tout au long de ma lecture quelle pourrait être l’issue, si elle serait bonne ou mauvaise, j’ai espéré très fort que Gys arriverait à reprendre le dessus. J’ai été légèrement décontenancée par la fin, je ne m’attendais pas à ce que ça s’arrête ainsi, j’aurais aimé avoir une suite pour connaître le reste du parcours de Gys jusqu’à aujourd’hui. Peut-être aura-t-il l’idée un jour d’écrire une suite à ce roman ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s