CINQ PETITS MONSTRES

chris aargann

Nombre de pages : 306Date de parution : 9 juin 2022Catégorie : Policier

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

Un double enlèvement d’adolescentes, une nouvelle enquête pour Pierre Cyprien, officier de police judiciaire à Bordeaux.
De rebondissements en faux-semblants, il rencontrera Jade avec ses mystères, ses secrets. La jeune femme a reçu des messages anonymes mentionnant justement ces enlèvements. Mais quel est le lien entre elle et ces kidnappings ? Que cache-t-elle tout au fond de son esprit ? Quel sombre passé ?
Des archives falsifiées, d’anciens dossiers qui ne demandent qu’à être ouverts, un hôpital psychiatrique comme fil directeur et une enquête aux multiples ramifications : voilà ce qui attend notre officier pour qui la partie est loin d’être gagnée.


Avis général

Après de nombreuses lectures persos, j’ai repris les services presse avec ce roman. Dès les premières lignes, j’ai su que l’histoire allait être captivante, et je ne me suis pas trompée. Je ne dirais pas que c’est un coup de cœur, mais j’ai littéralement A-DO-RÉ. Je n’ai absolument pas vu passer les 300 pages, j’adore ce genre de lecture. Je ne me suis posé aucune question, je me suis complètement bercée par ma lecture. L’écriture est simple, efficace, juste ce qu’il faut pour nous transporter à Bordeaux avec Jade. Seul petit bémol sur certains dialogues que j’ai trouvé un peu simplet. Mais pour tout le reste, c’est un sans-faute. Suspense et émotions ont ponctué le récit, et les nombreux rebondissements nous maintiennent en haleine. Je me suis attachée à certains personnages, et notamment à Jade qui est au centre de l’intrigue, et aussi à Pierre Cyprien, un des lieutenants en charge de l’enquête. La fin est elle aussi juste incroyable, je m’étais imaginée de nombreux dénouements, mais pas celui que nous propose l’auteur. Excellent est le mot parfait pour résumer ce roman.


Les perSOnnages

Il y a deux personnages que je retiens plus particulièrement. Il y a d’abord Jade qui est au cœur de l’enquête. J’ai ressenti une femme fragile mais courageuse, on lui devine un passé difficile, et j’aime les êtres torturés, j’ai tendance à m’y attacher facilement, ce fut donc le cas avec elle. J’ai vraiment ressenti beaucoup d’empathie pour cette jeune femme.

Et puis l’autre, c’est un des lieutenants chargé de l’enquête sur les deux disparitions, Pierre Cyprien. Lui aussi est un personnage torturé, mais très intelligent et surtout qui ne lâche rien. J’aime ce type de personnalité, j’arrive facilement à m’y identifier et donc je ressens encore plus les émotions des personnages.


La forme

J’ai beaucoup aimé l’écriture de ce roman, de celle accessible à tout le monde, où on ne se pose pas de question à chaque phrase à cause d’un mot inconnu. Non là, ça glisse tout seul, on se laisse emporter dans l’histoire, un véritable page-turner, si bien qu’on ne se rend pas compte quand la dernière page arrive. Quoi ? Déjà ? Si vite ? Voici les mots que j’ai prononcés à la fin de la lecture. Il n’y a pas de superflu dans ce livre, les mots sont bien choisis pour nous maintenir dans une ambiance pesante qui s’installe au fur et à mesure des pages, et ne plus nous quitter. Le récit au présent est emprunt de suspense relancé grâce aux nombreux rebondissements dans l’enquête. Et puis on découvre en parallèle des écrits, ceux d’une jeune fille, qui sont eux plein d’émotions. J’avoue avoir presque eu la larme à l’œil à certains moments tant l’horreur qu’elle vit est inacceptable. Le seul petit point négatif, c’est que j’ai trouvé certains dialogues un peu simplistes, peut-être aurait-il fallu par exemple les remplacer par une description de la situation qui aurait tout aussi bien convenu. Hormis ça, tout était pour moi d’une grande qualité.


LE FOND

Dans ce roman, l’enquête porte sur des disparitions d’enfant, un sujet que je trouve toujours difficile à lire (mon petit cœur de maman y est sans doute pour quelque chose.). Il faut arriver à trouver le juste milieu, ni trop ni pas assez, et le dosage dans ce livre était parfait. Même s’il nous révèle toutes les horreurs dont peut être capable l’être humain. L’intrigue est bien construite, Cyprien qui court après les disparues, et Jade qui court après son passé. Finalement, c’est une double enquête à laquelle nous devons faire face.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s