Olivia JONES

répond à mes questions.


Parlez-nous un peu de vous, qui êtes-vous ?

Je suis une auteure de romans à suspense, thrillers, policiers, mais aussi d’histoires de famille aux secrets enfouis. J’ai également écrit une duologie, Blue Kashmir,  qui se passe dans le milieu de la joaillerie, avec un élément fantastique sous la forme d’une pierre « magique ». Le cadre de mes romans est souvent la Bretagne dont je suis originaire et quelques-uns de mes romans font appel aux légendes de cette belle région. Comme celui que j’écris actuellement d’ailleurs.


Vouliez-vous devenir écrivaine quand vous étiez petite ? À quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Non, pas vraiment, je voulais être chanteuse de rock ! J’écris sérieusement depuis environ dix ans. Mais depuis toujours passionnée de lecture, j’ai commencé à écrire très jeune de petites histoires.


Et qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Sans aucun doute, mes lectures. Je suis une boulimique des livres depuis toute petite, je n’ai jamais cessé de lire.


Y’a-t-il des manuscrits qui n’ont pas été publiés ? Pour quelle raison ?

Il y en a deux, mais pour la bonne raison qu’ils ne sont pas terminés !


Pour vous l’écriture, c’est plutôt un métier ou une passion ?

Je suis à la retraite, alors, je dirais que c’est devenu un nouveau métier, doublé d’une passion bien réelle.


Quels sont pour vous les bons côtés ? Et les mauvais ?

Les bons côtés, c’est que j’adore inventer et raconter des histoires. Le mauvais côté est mon obsession pour l’écriture, même si je considère que cette obsession me convient parfaitement.


Avez-vous des habitudes d’écriture ? Quelles sont-elles (lieu, moment de la journée, en musique) ?

Le lieu, c’est mon salon où trône mon ordinateur. J’écris souvent le matin, mais depuis un certain temps, ça peut être toute la journée, parfois en musique, parfois non.


Avez-vous un process d’écriture ? Quel est-il ?

Il me faut une idée de départ, et ensuite, les idées viennent à moi toutes seules, au fur et à mesure. Je ne fais aucun plan, mais j’ai une idée générale de l’atmosphère que je veux donner.


Où trouvez-vous votre inspiration ? Avez-vous des moments ou l’inspiration ne vient pas ?

J’ai eu un passage à vide, il y a environ 1 an, mais depuis, je n’arrête plus, je dirais que j’ai presque trop d’idées !!!!


Vos histoires sont-elles tirées de faits réels, d’anecdotes personnelles ? 

Un de mes romans comporte un fait réel, c’est « La tête dans les nuages », qui relate le naufrage d’un bateau qui a réellement eu lieu. Le reste du roman est pure invention.


Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir ces sujets ?

Rien de particulier, cela vient à moi tout seul.


Y’a-t-il un livre qui a été plus difficile à écrire ? Et un plus simple ?

Oui, Un parfum de lavande et de sang, mon premier policier, cela a été un exercice difficile mais le résultat est que j’ai été publiée par France Loisirs. Le plus facile, Le feu sous la peau, un de mes préférés.


Avez-vous une préférence pour l’un de vos romans ? Pourquoi ?

Le tout dernier pour lequel je viens de décrocher un contrat d’édition chez M+ Editions sous le titre Les ombres, Le feu sous la peau, L’appel du loup, et aussi celui que j’écris actuellement.


Êtes-vous satisfaite du « succès » de vos livres ?

Plus ou moins, c’est difficile en ce moment, mais avec ce nouveau contrat, j’espère que cela va décoller à nouveau.


Avez-vous déjà pensé à arrêter l’écriture ? Si oui, pourquoi ?

Non, jamais !


Avez-vous un ou des nouveau(x) projet(s) en cours ? Une idée de la date de sortie ?

Pour le dernier, au printemps prochain, je l’espère. Et j’ai 3 projets en cours.


Autoédition ou maison d’édition ? Pourquoi ce choix ?

Les deux ! Une partie chez Amazon en auto-édition et comme je disais avant, chez M+ éditions, livre qui sortira l’an prochain.


Parlez-nous de votre dernier roman (sujet, durée d’écriture, choix des personnages, date de sortie…) ?

Mon dernier roman, Les Ombres traite de la VEP, violence des enfants envers leurs parents, mais c’est aussi un thriller, multiples personnages, se passe en Bretagne, atmosphère sombre et dramatique, sortie, voir plus haut !!! Mais je viens de sortir également une romance à 4 mains avec Florence Jouniaux, Partition en noir et blanc.


Quelle relation avez-vous avec les lecteurs ? Échangez-vous régulièrement avec eux ? De quelle manière ?

Oui, bien sûr, par le biais de Facebook surtout.


Etes-vous présente sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ce choix ?

Facebook, un peu Instagram mais je ne sais pas bien l’utiliser.


Vous écrivez mais aimez-vous lire également ? Si oui quel type de romans ? 

Cela va des romans victoriens, aux polars et thrillers d’aujourd’hui en passant par certains romans historiques. Je lis énormément et de tout, sauf la fantasy.


Quel livre auriez-vous aimé écrire ? Pourquoi ?

Jane Eyre, c’est mon livre référence, de Charlotte Brontë, j’ai une passion pour ce livre, je l’ai lu au moins 30 fois !


Avez-vous d’autres passions ?

Je ne peux pas vivre sans musique, j’adore la musique, mais aussi la peinture, je m’intéresse aussi au dessin.


UN DERNIER COMMENTAIRE ?

Un grand merci pour cette ITW, je serais ravie de vous donner des nouvelles quand mon roman sortira en librairie.


CONTACTER L’AUTEUR

Profil facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100024545286730

Email : olivia.jones@orange.fr


BIBLIOGRAPHIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s