LES CRÈVE-MENSONGÈRES – JESSICA LAMENT


DIS-NOUS EN QUELQUES MOTS QUI TU ES ?

Je suis enseignante et maman de trois enfants, je vis en Belgique, pas loin de Lille.


PEUX-TU RÉSUMER TON LIVRE EN QUELQUES LIGNES ?

Samantha, jeune femme naïve et complexée, aborde ses 30 ans comme elle a toujours abordé sa vie : sans espoir.

Lorsque survient l’ultime trahison de sa famille, elle voit débouler dans sa vie sa collègue Meredith, aussi intrigante qu’insolente, et sa bande d’amies toutes aussi différentes les unes des autres. Elles sont désormais quatre à bousculer Samantha dans ses convictions et à vouloir l’expulser de sa zone de confort.

Leur but ? La convaincre qu’elle mérite une vie incroyable !

Pourtant, dans ce nouveau cercle des « Crève-mensongères », chacune en sortira grandie, confrontée à ses propres doutes et à ses propres craintes. Et si le bonheur était tout simplement à la portée de tous ?


À QUEL MOMENT AS-TU COMMENCÉ À TRAVAILLER DESSUS ?

Il y a deux ans, j’avais envie d’écrire un roman très feel good avec plusieurs personnages.


QU’EST-CE QUI T’A DONNÉ L’ENVIE DE L’ÉCRIRE ?

Il y a une boite à livres dans le magasin alimentaire près de chez moi. J’ai eu soudainement l’envie d’écrire une histoire d’amour autour de ça. Alors que l’histoire commence à se tramer dans ma tête, je suis en voiture et je lis sur une vitrine par erreur « Crève-ménagères » au lieu de « Aide-ménagères ». En quelques secondes, l’histoire en cours se modifiait et laissait la place aux « Crève-mensongères ».


COMBIEN DE TEMPS AS-TU MIS POUR L’ÉCRIRE ?

Environ 8 mois.


Est-ce que l’écriture a été compliquée ? As-tu eu des moments de doute ? Envie de tout arrêter ?

Je n’ai jamais eu envie d’arrêter d’écrire, seul le temps me manque. C’est drôle d’ailleurs car, pendant que j’écris ceci, mon fils de 7 ans me dit que je dois arrêter d’écrire des romans pour m’occuper de lui…


Avais-tu un rituel d’écriture particulier pour ce livre ? Ou as-tu toujours le même ? Quel est-il ?

Aucun rituel, j’écris quand l’inspiration arrive, je commence par avoir une idée globale mais j’écris souvent dans le désordre des scènes qui me viennent. J’aimerais avoir cette discipline d’avoir un carnet dans lequel je note le profil de chaque personnage, la trame et la suivre chapitre par chapitre mais c’est impossible. Je suis plutôt du genre à changer le prénom d’un de mes personnages au bout de 120 pages !


Pourquoi avoir choisi ce genre littéraire ? Et pourquoi avoir choisi ce sujet ?

« Les Crève-mensongères » aborde la façon dont on se construit, nos propres conditionnements. Samantha est mal dans sa peau et rend responsable ses kilos en trop de tous ses malheurs. J’aimais l’idée qu’elle découvre que le bonheur avait toujours été là, qu’elle avait juste refusé de lui ouvrir la porte, lui montrer qu’elle était magnifique telle qu’elle était mais que c’était son entourage qui posait problème. Elle pose des actions un pas à la fois, sort de sa zone de confort pour découvrir la vraie liberté d’être soi.


Comment as-tu choisi tes personnages ? Leur caractère ? Leur prénom ? Est-ce que des personnes réelles te les ont inspirés ?

Je voulais des personnages à priori atypiques dans les romans mais tout à fait réalistes. Je construis mes personnages longuement dans ma tête : leur prénom, leur voix, leur façon de bouger, leur histoire personnelle. Pour ce livre, je voulais pour chacun une silhouette spécifique puisque je me suis inspirée du livre « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même ». Dans cet ouvrage, l’auteure explique que nos corps sont le reflet d’une blessure qui a eu lieu pendant l’enfance : le rejet, l’humiliation, l’abandon, … Aussi, Samantha est ronde car elle a multiplié les humiliations. Catherine et Pauline sont maigres car elles ont fait l’objet d’un rejet, … Chaque personnage est unique et nuancé, on les voit évoluer au fil des pages grâce à leur amitié et… leurs coups tordus !


Quel est le personnage qui te ressemble le plus ? Et celui dans lequel tu as mis le plus de toi-même ?

Pour ce livre, je dirais qu’il y a un peu dans moi dans chaque héroïne. Comme Samantha, je me cache souvent sous mes kilos et j’ai dû apprendre à sortir de ma zone de confort pour changer ma vie petit à petit. Il y a encore quelques années, j’avais d’elle ce côté franchement naïf. J’ai parfois l’irrévérence de Meredith, la bienveillance de Léa et le côté psy et romantique de Catherine. Et pour Pauline… Son côté brutal dans ses paroles me parle bien, mais contrairement à elle, il faut vraiment me pousser dans mes retranchements pour que je devienne blessante.


As-tu un personnage favori ? Et si oui, pourquoi ?

Je les aime tous, même ceux qui sont à priori les « méchants » de l’histoire ne le sont pas vraiment. Ils sont humains tout simplement. J’adore connaitre leur passé et leurs motivations. Ce qui me plait dans ce récit, ce sont les liens qu’ils tissent et l’évolution que cela leur permet.eux deux.


Comment as-tu choisi le ou les lieux où se déroule l’intrigue ? Par quoi ou qui as-tu été inspiré pour faire ton choix ?

Les personnages travaillent dans un magasin alimentaire qui existe vraiment. Même si je ne la nomme pas, certains passages sont inspirés de la ville de Tournai, à quelques kilomètres de chez moi : son  beffroi, la rue Royale, le pont sur l’Escaut, …


Si ce livre devait faire passer UN message, quel serait-il ?

Le bonheur est souvent tout près de nous !


As-tu déjà commencé à travailler sur le prochain ?

Je suis sur deux romans. Je les ai interrompus pour corriger « L’Art délicat de se séparer avec fracas » puis les « Crève-mensongères » en vue de les publier. Mais mon cœur n’a pas encore décidé vers lequel et j’ai une 6e histoire qui commence à émerger. On verra…


Y-a-t-il des auteurs qui t’inspirent pour écrire tes histoires ?

Virginie Grimaldi, Melissa Da Costa, Agnès Martin-Lugand, … Il y en a tellement !



OU TROUVER CE LIVRE ?

Plateforme : Amazon

Formats disponibles : Numérique et broché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s