PROJET HURRICANE – LES SUPRÉMATIES

HERVE BERTOLI

Nombre de pages : 470 et 380Date de parution : 2/11/2020 et 18/07/2022 Catégorie : Thriller

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

Depuis sa plus tendre enfance, Kane Norton est capable de prodiges qui ne cessent d’étonner voire inquiéter son entourage.

Loin de lui rendre la vie plus facile, ses capacités hors de contrôle ne lui valent en réalité que méfiance et isolement.

Sa rencontre avec Simon Terre Blanche va tout changer. En perçant son secret, il lui offre une nouvelle vie où tout est possible, même l’inconcevable. Mais sa découverte va faire de la jeune femme une cible d’une valeur inestimable, l’obligeant à s’enfuir en abandonnant derrière elle ses rêves et sa famille.

Réussira-t-elle à échapper à ses poursuivants prêt à tout pour s’emparer d’elle et exploiter pour leur propre compte ses incroyables talents ?

Construit comme un film, Projet Hurricane, nous entraîne dans une aventure qui laisse augurer de ce que pourrait devenir notre futur si nous le laissons aux mains des scientifiques.


À la fin de Projet Hurricane, Kane et Lou sont en très mauvaise posture. Monsieur Woods les a capturées et les ramène dans les locaux de Génétime à Oranmore.
Heureusement, grâce à l’intervention de la perspicace commissaire Pellegrini, les deux amies parviennent à s’enfuir en Italie où leur nouvelle vie leur réserve bien des surprises.
Alors qu’elles pensent être enfin à l’abri du danger et savourent un peu de liberté retrouvée, un événement en France va définitivement remettre en cause leur plan et les pousser à accomplir leur destin.


Avis général

Tout d’abord, je tiens à remercier Hervé pour m’avoir proposé de découvrir son univers, et de plus précisément dans la vie de Kate. J’ai décidé de ne faire qu’une seule chronique pour les deux livres, car j’ai fait ce que je ne fais jamais (ou presque), j’ai enchaîné les deux, incapable d’attendre avant de savoir ce qu’il allait advenir de Kane à la fin du premier tome. J’étais quand même un peu septique quand j’ai vu qu’il y avait une part de fantastique, mais finalement ça ne m’a pas gêné du tout, c’était à la limite de l’acceptable pour moi. Et puis clairement ça fait intégralement partie de l’histoire donc on ne peut pas passer à côté. Mais malgré cela, je trouve en tout cas dans le premier roman que ça n’a pas été poussé à l’extrême, l’auteur à su trouver le bon dosage. Donc quand je me suis lancée dans le premier tome, je ne m’attendais clairement pas à me laisser transporter dans la vie de Kane, j’en ai été la première surprise. Mais je me suis prise d’affection pour cette ado si particulière, ainsi que sa mère, mais aussi Lou et Simon par la suite. Je ne saurais pas expliqué pourquoi, mais j’ai adoré suivre leur aventure, surtout dans le premier livre. C’est assez intrigant d’ailleurs de ne pas pouvoir mettre des mots sur un ressenti, mais une chose est sur ce n’est que du positif. Pour le second, je l’ai lu différemment et là non plus je ne saurais dire pourquoi, mais ne, je n’ai pas été aussi captivée. La différence notable entre les deux, c’est que dans le tome 1, on est plutôt sur la psychologie des personnages, alors que le tome 2 est plus dans l’action. C’est pourtant d’habitude ce que je préfère, mais j’étais plus détachée lors de la lecture. Une chose est certaine, c’est une très belle duologie que nous propose Hervé et je suis certaines que comme moi, nombre de lecteurs vont adorer Kane alors vraiment lancez-vous, vous ne le regretterez pas.


Les perSOnnages

Sûr que le personnage principal est Kane, cette ado que l’on découvre renfermée sur elle-même, mise de côté avec une vie des plus banale. Et puis on la quittera sur d’elle, capable de prendre des décisions, et de veiller sur les autres. Je dois dire que j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour elle, envie de la protéger comme si elle était ma propre fille. J’ai été émue, à en avoir la larme à l’œil à certains moments. Mais j’ai aussi aimé le fait qu’elle ne se laisse pas abattre, elle a toujours su rebondir, même si elle fait des erreurs.

J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Lou, cette jeune vie avec un passé plus que difficile, avec un fort caractère, peut être trop d’ailleurs, mais qui se révèle n’être finalement qu’une carapace, car c’est une ado au grand cœur. Elle aussi m’a beaucoup touché, elle m’a aussi fait rire. Son personnage a été important pour l’histoire et elle méritait d’être aussi mise en avant.

Et puis pour finir, je voudrais parler de Simon, lui non plus n’a pas été gâté par la vie. C’est un homme qui apporte beaucoup de sagesse, très intelligent, et qui va se révéler important pour l’histoire, mais aussi dans la vie de beaucoup de personnages. En fait, je crois que j’aimerais lui ressembler, mais la sagesse et la patience ne sont clairement pas mes qualités premières lol

Comme je le disais, l’auteur s’est beaucoup attardé dans le premier tome sur la psychologie des personnages, et même s’il y a vers la fin des actions qui amènent un peu de suspense, on s’attache très vite à nos personnages, et c’est peut-être ça qu’il manque dans le second car il est pour moi totalement différent du premier sur ce point. Mais il fallait une suite et je pense qu’il n’est pas toujours facile pour les auteurs d’en créer une à la hauteur du premier roman.


La forme

J’ai vraiment apprécié mes lectures si on parle du style de l’auteur, et de son écriture. Une fois de plus, c’est accessible, fluide, et terriblement efficace pour faire passer les émotions. Je suis assez réceptive là-dessus et là ça a bien fonctionné. L’auteur réussi à nous embarquer dans son histoire sans même que l’on s’en rende compte, surtout pour le premier tome. Je me suis surprise à tourner les pages, encore, les unes après les autres, j’étais impatiente de savoir ce qui allait advenir de Kane. Et les rebondissements de la fin apportent la petite touche de suspense pour compléter toute la partie psychologie des personnages qui résume 90 % du roman. Pour le second, il est pour moi construit totalement différemment, car on est plus dans l’action, le suspense. C’est pourtant ce qui m’anime, mais là, il me manquait quelque chose. Peut-être le fait d’avoir enchaîné les deux romans. J’étais tellement transporté dans le tome 1 que le soufflet est un peu retombé sur le tome 2 du fait qu’il était totalement différent. Je pense que je m’attendais à être dans le même mood alors que pas du tout. Et la part de fantastique était aussi plus présente dans le second, je pense que ça y a joué aussi. Une chose que j’ai beaucoup aimé, c’est que l’auteur nous partage les pensées des protagonistes, ça apporte un vrai plus au récit. Dans tous les cas, cette duologie est hyper intéressante à lire elle apporte tout plein de chose, émotions, suspense, mais en deux phases. ET puis l’auteur a très bien coupé la première partie, heureusement que la seconde était déjà disponible, je ne sais pas comment les premiers lecteurs ont fait pour attendre la suite.


LE FOND

Dans ces romans, il est question d’une jeune ado, Kane, qui a été dotée de pouvoir particulier, mais au lieu de l’aider, ils ne lui apportent que de l’isolement. Mais des rencontres vont tout changer dans sa vie. Un laboratoire qui travaille sur la génétique est aussi au cœur de l’histoire, et l’auteur apporte une petite touche de fantastique à tout ça. Mais qui sait qu’un jour ses prédictions ne pourraient pas se réaliser. Ça pourrait faire peur d’ailleurs, mais ici, la peur, on la garde pour Kane. Kane en quête de qui est elle vraiment, en quête d’une vie meilleure pour elle, sa famille et ses amis. Une Kane qui va être forcée de grandir pour s’en sortir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s