QUELQUE PART LE BONHEUR T’ATTEND

Alice Nevoso

RÉSUMÉ : Morgane a 16 ans, une acné sévère, et un manque abyssal de confiance en elle. Depuis la mort de son père, quelque chose s’est brisé en elle, et elle comble cette faille par sa passion pour les mangas et la culture japonaise. Sa mère, persuadée qu’elle couve une phobie sociale, l’inscrit à toutes sortes de thérapies loufoques, tandis que son frère la rabaisse dès qu’il le peut.

Par un soir pluvieux de novembre, Morgane trouve un flacon de parfum au grenier. Alors qu’elle l’ouvre, une odeur de jasmin se répand dans la pièce, et une drôle de petite bonne femme apparaît, avec des yeux très bleus et des sourcils arqués. Josette prétend être son arrière-grand-mère, et avec son caractère bien trempé et son comportement extravagant, elle va bouleverser la vie de Morgane…

Ce roman parle d’acné et de jus de poireau, de la difficulté à trouver sa place dans ce bas-monde, de transmission, de pâté en croute et évidemment d’amour !


Avis général

Alors oui ce livre ne fait clairement pas partie de mes genres de prédilection mais il m’arrive parfois de changer, j’avais déjà lu un livre d’Alice et j’ai adoré remettre ça à nouveau.

C’est le genre de livre qui fait du bien parfois. J’ai aimé suivre une partie de la vie de Morgane, cette jeune fille solitaire, persécutée au lycée et qui ne trouve son bonheur que dans les mangas. Ce livre est une petite leçon de vie, qui nous fait réfléchir, il faut parfois sortir de sa zone de confort pour vraiment réussir sa vie et ne pas rester enfermé dans une situation qui ne nous convient pas.

C’est donc encore une belle réussite pour cette auteur que j’apprécie encore plus au fil de ces romans. Pour moi en tout cas ce ne sont pas juste des histoires à découvrir, il faut savoir leur donner un sens. Ce seront donc avec un grand plaisir que je vais continuer à lire les romans de cette auteure.


Les personnages

Morgane, une jeune adolescente boutonneuse, qui ne s’entend ni avec sa mère ni avec son frère, et qui est persécutée au lycée, va découvrir qu’avec de la volonté, on peut changer sa vie du tout au tout. Elle m’a assez émue au départ, j’ai été triste pour elle sachant que sont histoire reflète la vie de milliers de jeunes filles.

Et puis un jour, elle va rencontrer son aïeule et la tout va changer. Elle va finalement opérer des changements pour une vie meilleure, mais elle va être pour cela poussée dans ses retranchements. C’est un personnage attachant que l’on apprécie obligatoirement.

Et son aïeule Josette est tout aussi attachante même si parfois on peut lui reprocher son comportement qui peut paraître déplacé.


La forme

Ce que j’aime dans les romans d’Alice, c’est tout d’abord son style d’écriture, actuel, abordable, simple. Et puis pour moi, je considère que ce ne sont pas des simples romans à lire et à refermer, non, pour moi ça doit nous faire réfléchir et nous inciter, si besoin, à opérer des changements.

A travers ses personnages, elle nous met face aux réalités de la vie.

Concernant la mise en forme, il n’y a rien à redire, les pages se tournent facilement et à une vitesse déconcertantes. Je ne parlerai pas ici de suspense mais en tout cas, les « rebondissements » permettent de donner du rythme à l’histoire.


Le fond

Morgane, une ado à qui la vie n’a pas fait de cadeau, se retrouve un jour confrontée à son aïeule, Josette. Celle-ci va la faire sortir de sa zone de confort par divers moyen, pour lui montrer qu’il faut vivre sa vie à fond et ne pas rester enfermé dans une vie qui ne nous convient pas. La vie de Morgane va s’en trouvée bousculée, mais, que va-t-elle décider finalement ? Suivre les traces de Josette et reprendre sa vie en main ? Ou retourner dans son petit « confort » et une vie triste et morose ?

UN JOUR TU DÉPLOIERAS TES AILES

Alice Nevoso

RÉSUMÉ : La vie de Fanny est bien remplie, entre son travail dans le marketing, ses peintures, et sa relation avec Victor, un séduisant dentiste un poil égoïste.
Son rêve secret est de percer dans le monde de l’Art, et de perdre quelques kilos pour avoir la silhouette de Monica Bellucci.
Mais le jour où elle perd son travail, sa vie entière s’écroule, et elle doit trouver des ressources insoupçonnées pour faire face. D’autant plus que sa mère, une originale passionnée d’astrologie, débarque chez elle, avec ses encombrants projets…
Ce roman parle d’épanouissement personnel, d’épilation à la cire, d’amour mais aussi de kilos en trop et de relation mère-fille.


Avis général

Ce livre m’a été proposé en service presse et j’ai accepté car j’aime, de temps en temps, lire des romans un peu plus légers, des feel-good comme on les appelle pour sortir un peu des romans sombres que j’affectionne. C’est donc avec plaisir que je suis partie à la découverte de la vie de Fanny, une vie qui était plutôt bien réglée et qui va se retrouver chamboulée. Passer du rire aux larmes, du malheur au bonheur, c’est un roman fort en émotion que j’ai découvert et j’ai vraiment apprécié cette lecture. Derrière ce type de roman se cache souvent une morale, et ce livre nous fait bien comprendre que tout est possible quand on le veut et qu’on se donne les moyens. Avec bien entendu une histoire d’amour au cœur du roman, c’est vraiment un livre qui fait du bien au moral 🙂


Les personnages

Fanny, personnage principale très sympathique avec son caractère bien trempé est vraiment attachante, on ressent tout de suite de l’empathie pour elle, on est sensible aux déboires qu’elle va rencontrer. Elle est accompagnée de sa mère et sa fille qui vont prendre un part importante dans l’histoire, sans oublier Loïc. Il y aura encore d’autres personnages qui seront évoqués et participeront également à l’histoire de Fanny.


La forme

Ce livre est vraiment très bien écrit, des chapitres courts qui permettent de ne pas faire retomber l’histoire et toujours nous maintenir en haleine, on a envie de tourner les pages pour voir comment Fanny va se sortir de tout ce qui lui arrive. L’écriture est fluide et agréable, j’ai vraiment apprécier découvrir la plume de cette auteure que je ne connaissais pas et cela m’a donner envie de lire ses autres romans.


Le fond

Il y a dans ce livre tout ce qu’on attend d’un roman de ce genre, des malheurs, puis des moments heureux, des disputes, de l’amour, la vie de Fanny va passer par toutes ces étapes. On va passer par plein d’émotions en suivant le personnage principal. On y découvre aussi des situations que l’on peut vivre chez soi, notamment des disputes mères filles, des disputes conjugales, c’est aussi ce que j’ai aimé dans ce livre qui nous conte des situations réelles.