NOUS SERONS TOUJOURS TROIS

LAETITIA ARGOUD

Nombre de pages : 228Date de parution : 18/02/2022Catégorie : Thriller psychologique

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

INSPIRÉ D’UNE HISTOIRE VRAIE

Une mort prématurée,
Un compte à rebours enclenché…
Si Adam et Kristina se connaissent depuis toujours et partagent chaque instant avec intensité, ils n’en sont pas moins solitaires et casaniers. De cette hygiène de vie stricte et millimétrée, rien ne semble leur échapper. Et pourtant…
Lorsque le doute s’insinue dans l’esprit de Kristina, il est déjà trop tard. Sa vie tout entière bascule, et se transforme peu à peu en un sombre chaos, digne de la grande faucheuse. Parviendra-t-elle à s’extraire de ce piège redoutable ?
« Entre manipulation et obsession meurtrière, plongez au cœur d’un étau machiavélique implacable. »


Avis général

Je vais commencer par remercier l’auteur pour m’avoir fait confiance et m’avoir confié son tout nouveau roman. Je dois dire que le titre et le résumé m’ont intrigué, j’ai senti tout de suite un « roman émotion » et je ne m’étais pas trompée. On est très vite mis dans l’ambiance, lourde, pesante, on se pose plein de questions. C’est l’escalade de l’horreur, comment peut-on en arriver là. J’ai été en colère, j’ai été peinée, un ascenseur émotionnel parfaitement maîtrisé. Les chapitres sont courts, faisant retomber la pression pour mieux repartir encore plus fort. Je ne connaissais pas la plume de Laetitia, mais elle m’a totalement envoûtée et j’ai hâte de découvrir ses autres romans !


Les perSOnnages

Le personnage mis en avant dans ce roman est Kistrina, une jeune femme qui mène une existence plutôt calme et maîtrisée, jusqu’au jour ou tout bascule. J’ai été tellement émue par cette femme qui va sombrer petit à petit, se sentant perdue sans pour autant savoir comment s’en sortir, et ça malgré l’aide de ses deux amies. Et cela m’a d’autant plus touché de savoir que la vie de Kistrina este inspirée d’une histoire vraie.


La forme

J’ai littéralement A-DO-RÉ la plume de Laetitia, et j’ai été conquise dès les premières pages. On est très vite plongé dans une ambiance sombre et pesante, les mots sont parfaitement choisis et le style maîtrisé. J’ai ressenti tellement d’émotions dans cette lecture, entre empathie et colère, ce fut un ascenseur émotionnel. Et pour ne pas nous perdre, l’auteur nous propose des chapitres courts, qui nous permettent de retrouver notre souffle pour repartir plus fort encore. On croit que tout s’arrête, mais non, on sombre toujours plus dans l’horreur. Un livre que j’ai lu en peu de temps, malgré une envie que ça ne s’arrête pas.


LE FOND

L’auteur s’est inspiré d’une histoire vraie, ce qui rend ce roman encore plus touchant, et nous propose donc de découvrir la déchéance de Kistrina, une jeune femme qui menait pourtant une vie parfaite et pour qui tout s’écroule du jour au lendemain. Mélangé à ça une belle (ou pas) histoire d’amitié. J’en suis sortie toute chamboulée, et l’estomac noué de voir ce que l’être humain est capable, de l’horreur que connaissent certaines personnes dans l’ignorance la plus totale. Et on se dit qu’il serait peut-être bon de faire un peu plus attention aux autres, c’est en tout cas ce que doivent se dire les amies de Kistrina après avoir découvert son tragique destin.